Locales 2014-Clôture du dépôt des listes ce mardi: PS, PDS, Rewmi, APR toujours à l’œuvre




C’est une coutume bien sénégalaise. Tout ce fait à la dernière minute. A quelques heures de la clôture des listes pour le rendez-vous des locales du 29 juin prévue ce mardi à minuit, ça manœuvre toujours. En effet, c’est aujourd’hui à minuit que le dépôt des listes pour les locales du 29 juin prochain sera clôturé. A quelques heures dudit dead line, les partis sont toujours dans la confection des listes. Du côté du Parti Démocratique Sénégalais (PDS), les libéraux comptent profiter de chaque minute de cette dernière journée. Ce, pour nouer des alliances avec d’autres formations politiques. Le chargé de la propagande du PDS, Farba Senghor qui en parle de renseigner que les investitures se sont faites non sans difficultés mais que le dernier mot est revenu au secrétaire générale national du parti en la personne d’Abdoulaye Wade.
Rewmi pour sa part dit toucher du bois.


Sur l’ensemble du territoire national, les investitures n’ont connu aucun problème parce que les militants se sont collés au slogan d’Idrissa Seck qui leur a dit de ne pas s’occuper de détails et d’œuvrer pour la défaite de Macky Sall aux locales de 2014, selon Oumar Sarr qui ne manque pas de préciser que les tendances  sont autour de Bokk Gis Gis et du PDS. Forte de ce fait, la formation orange du maire de Thiès de dire « avoir déposé leurs listes à temps hier et cette après-midi, ils n’attendront pas la dernière minute pour déposer leurs listes de partis ». Des difficultés le Parti Socialiste en rencontre. Les socialistes disent en effet, « avoir rencontré pour la première fois plus de problèmes concernant les investitures parce qu’il y a eu trop de gourmandise ». Pis, l’Alliance des Forces du Progrès (AFP) a continué son combat qu’elle mène contre le PS, c’est pourquoi a dit Abdoulaye Wilane, l’APR a été influencée par l’AFP. Résultat dans plusieurs localités du pays, le PS a préféré allé seul et noué des alliances avec le PDS et Rewmi mais aussi avec la société civile.

 
Le parti présidentiel n’en mène pas large. Selon Maël Thiam administrateur de l’Alliance Pour la République (APR) sur les ondes de la Rfm, les investitures ont connu des difficultés. Ce, sans ajouter que la commission d’investiture a pu toutefois « gérer les cas de contentieux au moment où les communes sont en train de finaliser les alliances qui ont été faites sur la base des spécifiés des localités ». La formation du président Sall va déposer sa liste dans l’après-midi ». 


Mardi 29 Avril 2014 - 15:03



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter