Locales 2014: Elhadj Mame Boye Diao, l’invité surprise qui a bousculé la hiérarchie politique à Kolda



Locales 2014: Elhadj Mame Boye Diao, l’invité surprise qui a bousculé la hiérarchie politique à Kolda
Le landerneau politique koldois s’est enrichi de l’arrivée d’un novice, Mamadou Mame Boye Diao. "Mame Boye", comme l’appellent affectueusement ses proches, a été l’une des attractions de cette campagne pour les élections municipales et départementales du 29 juin 2014 à Kolda.

En véritable homme du peuple, il s’est longtemps  illustré dans le financement des GIE des femmes, le parrainage d’activités de jeunes et la promotion des initiatives des couches vulnérables de Kolda. Pour lui, la politique ce n’est moins la jouissance liée à une position de pouvoir, que l’action quotidienne au service des populations.

Après de brillantes études en sciences économiques, à 26 ans il atterrit à l’école nationale d’administration et de magistrature ENAM, d’où il sortit majore de sa promotion. Aujourd’hui, inspecteur principal des impôts et domaines, il affirme se lancer dans la politique pour être plus proche des koldois et se battre avec eux pour la prise en charge pleine et entière de leurs besoins fondamentaux : c’est donc là, tout le sens de son engagement politique. Grand théoricien du changement des mentalités en milieu foulbé, il soutient qu’il faut opérer une rupture fondamentale dans la manière de faire de la politique. Cette idée le poussa très tôt à se ranger aux antipodes d’un certain système bien ancré qui s’est toujours servi des populations comme béquille politique et non comme de potentiels acteurs de leur propre épanouissement intégral. A 43 ans, Mame Boye, marié et père de trois enfants a battu campagne pour briguer ardemment le fauteuil de maire pour la première fois. Avec un discours accrocheur alliant images et paraboles, a conquis nombre de cœurs et d’esprits, désormais acquis à la cause de l’APR.

Depuis son adhésion à l’Alliance pour la République, parti du Président Macky Sall, il y a deux ans, il s’est pleinement investi dans le chantier de l’organisation et la massification. Les querelles de leadership avec son camarade de parti, le ministre Abdoulaye Bibi Baldé avait retenu ces derniers mois l’attention de tout le Fouladou. Même si à l’arrivée, il occupe la 3ém place à l’issu du scrutin avec 3401 voix derrière Fabouly Gaye du PDS et Bibi (finalement élu maire de kolda). Mame Boye n’a pas été élu pour gérer les destinées de la commune comme il l’aurait souhaité certes, mais tous les observateurs lui ont reconnu au moins son score honorable pour une première participation à des élections locales. Pour un coup d’essai, ce fut un coup de maître, me dira-t-on. Pour lui, le scrutin passé n'était qu'un prétexte pour évaluer son niveau d’ancrage politique à Kolda et le fruit de son travail à l’APR. Encore une fois, il n'est pas élu maire certes, mais le parti de Macky Sall à Kolda lui doit au moins la reconnaissance du travail de massification titanesque qu'il a abattu.       

Jean Louis DJIBA

Jeudi 7 Août 2014 - 13:38



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter