Locales 2014 Fann, Point E, Amitié : Dr Malick Diop et Papa Maël Diop tendent le micro aux populations…



Papa Maël Diop
Papa Maël Diop
Une démarche est unanime à tous les camps politiques pour ces élections locales, c’est la campagne de proximité. Un cortège de véhicules à l’effigie des candidats, des militants habillés aux couleurs des partis et coalition de partis mais surtout une sonorisation pour beaucoup de musiques et faire passer le message. Les candidats de Benno Bok Yaakar dans la commune de Fann, Point E, Amitié, Dr Malick Diop et Papa Maël Diop, respectivement têtes de liste  majoritaire et  proportionnelle sont dans ces mêmes dispositions. Ensemble, ils ont rendu visite à des habitants de Point E toute l’après-midi de ce mercredi.

Comme dans la réalisation d’un micro-trottoir, au moment où les leaders sont en discussion à l’intérieur des maisons, les animateurs interpellent les passants qui donnent leur point de vue sur la gestion du maire sortant, Dr Malick Diop. Des intervenants qui ont apprécié positivement les actions du maire en demandant la poursuite de la même dynamique. Dans leurs échanges, le duo à la tête de Benno Bok Yaakar, promet plus dans les domaines de la santé, de l’environnement, de l’éducation et de l’emploi des jeunes.

Le maire sortant dit garder espoir pour la victoire de leur coalition dans la commune. Comme argument, il avance l’accueil et la mobilisation des populations dans un quartier qualifié dans un passé récent comme très réticent à la politique. C’est cette même confiance qui anime Papa Maël Diop, le Directeur Général des Aéroports du Sénégal (ADS), invite d’ailleurs le maire sortant à aller s’occuper de la mairie, lui et les autres feront le service pour la victoire finale. Et comme à son habitude, Papa Maël Diop soutient que l’objectif c’est surtout la réélection de  Macky Sall en 2017. En attendant, il veut faire de leur commune, une collectivité de référence sur la voie de l’émergence du Sénégal.

En renfort dans cette campagne de proximité et de communication, les candidats étaient accompagnés des communicateurs traditionnels, Ngagne Diagne et Lamine Thiam Dogo. Comme ce beau monde n’est pas très loin de la lutte, la sécurité est coordonnée par le lutteur de l’écurie Fass, Forza. L’appel à une campagne civilisée est bien respecté, le cortège de la candidate Fifi Ngom de l’Union des centristes du Sénégal (UCS) d’Abdoulaye Baldé était dans les ruelles du Point E en même temps que celui de Benno Bok Yaakar.

Matar Séne

Jeudi 19 Juin 2014 - 10:22



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter