Locales 2014-Kaolack : El Hadji Diouf vs Souleymane Ndéné Ndiaye



Locales 2014-Kaolack : El Hadji Diouf vs Souleymane Ndéné Ndiaye

A l’instar de Saint-Louis, Thiès, Guédiawaye…la bataille en vue des locales du 29 juin prochain aura bel et  bien lieu à Kaolack aussi. Ce, entre Me El Hadji Diouf et Souleymane Ndéné Ndiaye, tous deux avocats et ministres sous Wade. C’est le premier nommé qui a donné le ton en annonçant la couleur dès le début du mois de mai. Le conseil d’Hissène Habré s’est déclaré candidat à la mairie de Kaolack à la tête de liste majoritaire de la coalition «Leral». Ce, dit-il pour se porter en défenseur des populations.  Le dernier premier ministre de Wade s’est pour sa part signalé pas plus tard que ce matin. Après avoir fait du département de Guinguinéo sis dans la région de Kaolack, un bastion imprenable où il a battu la coalition qui a porté Macky Sall au pouvoir au premier et second tour et les législatives, Souleymane Ndéné Ndiaye sonne l’assaut de sa ville natale.


« Guinginéo est devenu un bastion imprenable et il fallait que je cède le flambeau le moment était venu pour moi de passer dans ma ville de naissance : Kaolack où dit-il, « nous allons tout faire pour relever le défi car la coalition au pouvoir n’a rien fait pour le département comme partout ailleurs. Et, avec le soutien de mes frères et sœurs du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) et tous ceux qui adorent le président Abdoulaye Wade, je pense que nous ferons tout pour relever le défi, gagner pour les populations et travailler à sortir le département de Kaolack de sa torpeur ».
 

Déjà en campagne électorale, Me El Hadji Diouf d’éructer avec le ton qu’on lui connait. L’avocat qui trouve ridicule et aberrante la pléthore de listes pour le scrutin du 29 juin dans la commune de Kaolack, de s’offusquer : «Golo gu jog ne candida la» (n’importe quel énergumène se lève pour annoncer sa candidature). Et pour éviter cela l’avocat d’Habré a même proposé une caution pour la participation des candidats aux locales. Dans tous cas, c’est un secret de polichinelle, les deux "cousins" ne se piffent pas. 


Mardi 6 Mai 2014 - 13:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter