Locales 2014 : Les politiques proposent, le peuple dispose

Les élections locales de ce 29 juin 2014 ont été une nouvelle leçon de démocratie sénégalaise, mais aussi un message fort adressé à la classe politique.



Les politiques proposent, le peuple dispose. Serait-on tenter de dire. En effet, le peuple souverain a encore prouvé, une fois de plus, avec les élections locales de  ce 29 juin, qu’il était seul maître de son destin. Après des mois de précampagne, deux semaines de campagne avec les coups bas, les coups de feu et les scènes de violences notés au cours de ces joutes électorales, au finish, la démocratie a été le seul et unique  vainqueur. Cette maturité des passagers du bateau Sénégal, à élire, a fini par devenir une marque de fabrique, reconnue et certifiée à travers le globe.


Le peuple sénégalais est décidément devenu majeur et vacciné. La présidentielle de 2012 avait annoncé les prémisses et ces municipales ont confirmé. Les sacs de riz et les bouteilles d’huile distribués par ci et par là, les achats de conscience avec les billets de banque tout chauds, directement sortie du Gab (guichet automatique Bancaire) ou des caisses de l’état, on ne sait pas trop, n'ont rien pu face à la ferme volonté de "demos" de décider de son devenir. Le peuple a  choisi ceux à qui il a voulu confier ses destinées et a sanctionné ceux qu’il ne désirait pas.


Le plébiscite de la coalition Taxawu Dakar face à celle de Benno Bokk Yakkar, au pouvoir avec tous les moyens dont cette dernière dispose,  prouve en effet que la politique politicienne avec ses méthodes peu orthodoxes a été rangée aux oubliettes. En somme, la leçon à retenir au sortir des ces tant disputées élections locales, qui dessinent les tendances de la présidentielle de 2017, est que les politiques proposent et le peuple dispose.
 


Lundi 30 Juin 2014 - 01:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter