Locales 2014 : Les têtes à couper si Macky Sall exécute son plan



Locales 2014 : Les têtes à couper si Macky Sall exécute son plan
Si le président Macky Sall met en exécution, ses menaces, sur les responsables politiques de l'APR qui perdraient leurs localités, ils seront nombres à tomber. Ce n'est pas moins de huit ministres, en plus du chef du gouvernement Aminata Touré et dix directeurs généraux de sociétés et d'agences qui vont faire leurs valises.

Les sanctions vont commencer sans doute par le Premier ministre Aminata Touré, à qui son concurrent Khalifa Sall n'a laissé aucune chance pour la mairie de Grand-Yoff. A Bambey, le ministre de l'Environnement Mor Ngom et son collègue de l'Hydraulique, Pape Diouf n'ont pas fait le poids devant Aïda Mbodji. A Dagana, le soutien de Mankeur Ndiaye et de Makhtar Cissé n'a pas pu faire la différence pour faire gagner Cheikh Cissé la tête de liste de Benno Bokk Yaakaar devant le coordonnateur du Parti Démocratique Sénégalais (Pds), Oumar Sarr.


A Ziguinchor, le ministre de la Jeunesse, Benoit Sambou et le Directeur du Fond de Garantie pour les Investissements Prioritaires (FONGIP) Doudou KA se sont inclinés devant le maire sortant Abdoulaye Baldé.

A Thiès, le colosse Idrissa Seck, la maire sortant reste indéboulonnable. Il a fait mordre la poussière à Thierno Alassane Sall. A la médina, le même sort a été réservé au secrétaire général du gouvernement Seydou Gueye par son challenger Bamba Fall. Cela malgré l'apport de la star de la musique, Youssou Ndour.

En plus de ces grosses pointures au sein du gouvernement, pas moins de 10 Directeurs généraux  sont placés sur une chaise éjectable après les locales. C'est le DG de la SENELEC, Pape Dieng qui risque l'électrocution, Oumar Diop DG de la Société Africaine de Raffinage (SAR), le DG des Aéroports du Sénégal (ADS), Pape Maël Diop, le patron de l'Asepex, Dr Malick Diop ; le DG de Dakar Dem Dikk (DDD) Dame Diop ; le DG de la Poste Aliou Mara et entres autres.


Mardi 1 Juillet 2014 - 12:45




1.Posté par Samba Thiam le 01/07/2014 23:19
Twitter
Nous présentons nos compliments à tous les partis de la mouvance présidentielle pour les remarquables succès politiques notés à l’issue des élections locales et relativisons la timidité des performances notée dans les circonscriptions acquises à la cause des dynamiques locales.

En ce sens, nous invitons tous les camarades à s'inspirer du bel esprit républicain de Monsieur le Président de la République qui invite à la mutualisation des agendas et place les considérations patriotiques au-dessus des réflexions politiciennes.

Pour suite, nous dénonçons avec vigueur le communautarisme prononcé qui vise à fragiliser l’autorité de l’Etat, à freiner l’élan des réformes institutionnelles décisives et à rétablir les pratiques mafieuses à l’origine de la seconde alternance.

Nous avons relevé la subtilité du nouveau discours politicien qui s’exerce à un dangereux pré-conditionnement psychologique et invitons les négateurs de la volonté divine à la raison. On ne mobilise impunément pas une population pour une cause sans espoir.

Aux vainqueurs, c’est le lieu de les féliciter et rappeler à tous que l'on ne part pas d’un coup de folie pour bâtir un destin. Autrement, l’aventurier Idrissa Seck serait le quatrième président au lieu de nomadiser et de raconter des banalités pour camoufler sa misère morale.

Enfin, certains candidats de la mouvance présidentielle au crépuscule de leurs carrières politiques n'auraient pas dû combattre les jeunes premiers capables de faire la différence face aux opposants planqués dans les lignes de la mouvance présidentielle. Ils se sont également trompés de contexte en livrant un discours en décrochage avec les attentes des localités qui n’ont que la pauvreté à se partager.

Nous attirons l'attention de Son Excellence Monsieur le Président de la République sur la persistance d'une tendance sournoise à créer le vide autour de lui et l'invitons à garder tous ceux qui se réclament de son autorité politique et morale. La bonne route, c'est de redéfinir les rôles et d'amener tout le monde à rester en ordre de bataille face à une opposition de milliardaires spontanés.

2.Posté par L''''espace A et B le 02/07/2014 16:44
Salut
quand les aigles se dispersent dans leurs envols,l'albatros exploite leur légèreté, et les mange mil ont tendance à se couver sous ses ailes pour une question de sécurités.Les peuples ont peur des légèretés des tâtonnements,ils préfèrent les lourdeurs sécuritaires.
Au delà des imageries,chaque camp à quelque temps pour s'édifier.Quelque temps:pour rentabiliser ses militants affectifs en militants responsables dans un deal de real politique.Elle ne saurait souffrir d'affectivité mais de quelques réalisations sur le terrains que d'aucun ont tendance d'ignorer.Pour qui sait lire l'espace géo structurelle de Thiés, comprendra,que cette région est rentré dans l'air des routes et des luminosités par l’avènement de la première alternance dont l'instigateur est Monsieur Idrissa Seck, même si ses faveurs lui ont été admises par l’avènement du pouvoir de Monsieur Abdoulaye Wade.et il en est le collister.Alors Monsieur reste dans le subconscients des peuples ou des peuplades thiéssois.Seulement dominer le point A n'est pas maitriser toute l'espace qui mène vers le point B.Quand l'on ne sait pas parcourir cette espace, la dominer, l'on est pas encore sûr d'en être le conquérant.L'ultime conquérant est celui qui saura contourner tous les obstacles qui ne sauraient que être virtuels pour mieux obtenir l'espace qui est entre A et B.
Une Citoyenne dans l'AGORA Tél 773055545 Thiés Sénégal

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter