Locales 2014: Mamour Cissé et Mbaye Diack derrière le PDS, Sitor Ndour réfléchit

Le président Sall est prévenu. L’opposition se réunit. La rencontre s’est tenue hier chez le coordonnateur du Parti Démocratique Sénégalais (PDS), Oumar Sarr. Mamour Cissé du Parti Social-Démocratique (PSD)/Jant bi et Mbaye Diack à la tête de l’Union des Forces Patriotiques Emergentes (UFPE) ont donné leur accord. Sitor Ndour de l’Energie Libérale pour une Avancée Nationale (ELAN) qui n’entend pour rien au monde retrouver Macky Sall à l’Alliance Pour la République (APR), se donne quant à lui, jusqu’à jeudi pour livrer sa position définitive.



Locales 2014: Mamour Cissé et Mbaye Diack derrière le  PDS, Sitor Ndour réfléchit
Au bord de l’implosion il y a quelques jours, la coalition « Boolo Taxawu Askan wi » se retrouve autour de l’essentiel. De la rencontre tenue hier chez Oumar Sarr du Parti Démocratique Sénégalais (PDS), il ressort que le PSD/Jant bi et l’UFPE respectivement de Mamour Cissé et Mbaye Diack ont trouvé un terrain d’entente. Ils vont présenter une liste commune aux prochaines élections locales du 29 juin 2014 et briguer les suffrages des sénégalais sous les couleurs du PDS. Pour le moment, il n’y a que la formation ELAN de Sitor Ndour qui maintient le suspense. Le responsable de Fatick attendent jeudi pour se prononcer.


Pour l’heure, Sitor Ndour, livre le journal « l’as » rebute à se ranger derrière un parti encore moins être à la remorque d’une quelconque formation politique ». Le leader de l’ELAN qui reconnait toutefois que c’est le PDS le moteur de la coalition, dit réfléchir sur la couleur, le symbole et une appellation neutre où tous les partis se retrouveraient. L’ELAN accusée de faire dans des calculs pour rallier l’APR, un cadre ne manque pas de récuser :« C’est faux, la position de l’ELAN n’est pas calculée. C’est une question de principe. Sitor Ndour ne ralliera pas le parti au pouvoir pour rien au monde. Il va rendre compte au bureau politique avant de prendre une position définitive». 

En ce qui concerne les couleurs, Modou Diagne Fada et Oumar Sarr pensent que ce serait un véritable suicide de ne pas aller sous la bannière libérale du jaune floqué de l'épi de maïs de Me Abdoulaye Wade. Connu selon eux depuis les années 1980 et dont le peuple sénégalais s'est habitué. 


Mardi 4 Mars 2014 - 12:52



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter