Locales 2014 : Me El Hadj Diouf crache sur une fusion d’avec l’APR de Macky Sall et décide de « sauver Kaolack »

Me El Hadj Diouf ne veut rien avoir à faire avec « une équipe d’escrocs, de jaloux, d’assoiffés, d’affamés voulant s’enrichir sur le dos des populations » qui sont selon lui au niveau de l’Alliance pour la République. Décidé à faire cavalier seul en vue du fauteuil de maire de la région de Kaolack lors des prochaines élections locales de 2014, le tonitruant avocat a freiné le président Macky Sall dans sa tentative de fusion entre l’APR et son Parti des Travailleurs du Peuple (PTP). Il a même lancé « l’opération sauver Kaolack », sa ville où il a constaté une gestion « catastrophique »



Locales 2014 : Me El Hadj Diouf crache sur une fusion d’avec l’APR de Macky Sall et décide de « sauver Kaolack »

Invité par le président Macky Sall a fusionné son parti son parti PTP avec l’APR pour «prendre la région de Kaolack et la développer », Me EL Hadj Diouf a finalement dit non. «Je ne veux pas être à la tête d’une équipe d’escrocs, d’assoiffés et d’affamés voulant s’enrichir sur le dos des populations». Pis, «car à l’APR, il y a des jaloux », a répondu l’avocat qui tempère par la suite, sur les colonnes du journal, « L’As », «pour le moment, la fusion a été freinée par mon parti qui attend d’y voir plus clair. Nous n’allons pas vendre le PTP pour n’importe qu’elle raison». 

Pour l’heure, il a affiché son ambition d’occuper le fauteuil de maire de sa ville, Kaolack qu’il compte faire passer de « la ville la plus sale et la plus pauvre », à un statut digne des « villes d’Espagne ou de France construites par leurs fils et non par des djinns ».



Mardi 14 Mai 2013 - 13:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter