Locales 2014 : menaces de mort contre des journalistes communautaires à Diaobé



La station tewdufm a été victime, ce dimanche 29 juin, d'agression vandale vers 21H des militants mécontents des résultats relayés en direct par les envoyés dans les différents centres de vote des communes de Kandiaye, kounkané, vélingara, ouassadou, diaobé-kabendou.

Ces gens venus de diaobé ont jeté des pierres sur le toit de la radio et sont entrés de force menaçant de mort le personnel : les deux journalistes et le technicien. Ainsi, la radio a été obligée d'arrêter les émissions et a déposé une plainte auprès de la gendarmerie de Diaobé.

Le réseau départemental des radios communautaires de Vélingara au nombre de cinq a décidé de faire SILENCE RADIOS du 4 au 6 juillet, donc ARRET TOTAL DES EMISSIONS pour s'insurger contre la violence et les menaces proférées à l'endroit des journalistes communautaires de la part des responsables.

Face à cette situation très grave l'Union des radios associatives et communautaires du Sénégal condamne avec la dernière énergie cet acte irresponsable et honteux pour la démocratie de notre pays. l'URAC reste solidaire à la radio Tewdu FM et exhorte les pouvoir publics à punir les commanditaires et les exécutant de ces actes odieux contre les journalistes dans l'exercice de leur métiers.
 

Dépêche

Jeudi 3 Juillet 2014 - 10:45



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter