Locales: Alioune Sall répond à ses détracteurs et « teste ses forces » avec les mobilisations



Locales: Alioune Sall répond à ses détracteurs et « teste ses forces » avec les mobilisations

Avec un début de campagne timide, Alioune Sall, la tête de liste de la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY) de Golf Sud et candidat à la mairie de la ville a décliné sa vision avant-hier. Il a aussi saisi cette occasion pour répondre à ses détracteurs qui l'accusent d'achat de conscience. « On ne peut acheter la conscience d'une personne. D'ailleurs, je n'ai jamais offert de l'argent à des gens pour qu'ils soient avec moi », lance le frère du président Sall. Il a tenu ces propos lors d'un meeting pour prouver qu'il est « maître chez soi », au croisement Béthio Thioune. Le frère du président de la République, qui levait un coin du voile de sa stratégie de campagne a soutenu que les gens raconter du n'importe quoi. « Si l'argent pouvait remportait les élections, Abdoulaye Wade ou Abdou Diouf n'auraient pas perdu la présidentielle ou les législatives.


A ce titre, le candidat à la mairie de Golf Sud s'est voulu catégorique : « C'est faux ce que racontent les gens! Les rassemblement sont aussi des moyens de démonter la capacité de mobiliser et de tester ses forces ». Sur un tout autre registre, Alioune Sall propose un programme de 4 axes. C'est entre autres, la gouvernance efficiente, la modernisation des infrastructures et des services sociaux urbains ; un plan d'aménagement économique et la solidarité. 



Mardi 17 Juin 2014 - 13:07



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter