Locales-Amasatou Sow Sidibé sur le non-respect de la parité dans les bureaux: « Nul n’est censé ignoré la loi surtout…»



Locales-Amasatou Sow Sidibé sur le non-respect de la parité dans les bureaux: « Nul n’est censé ignoré la loi surtout…»
La loi est obligatoire, permanente mais surtout générale. Elle s’applique à tous, sans distinction. Un principe fondamental dans un état de droit que le Pr Amsatou Sow Sidibé, présente hier à l’atelier d’échanges sur le non-respect de la parité dans l’élaboration  des nouveaux bureaux municipaux et départementaux, tenu par l’Observatoire National sur la Parité (ONP), a  rappelé.

Selon la conseillère du Président Sall, il est inadmissible que la parité ne soit pas respectée dans certaines localités. A plus forte raison que  les autorités administratives évoquent l’ignorance de la loi pour justifier l’absence de femmes dans les bureaux des collectivités locales.


« La parité a fait du Sénégal une référence pour de nombreux pays. Le décret d’application de la loi sur la parité a été très clair. Que ce  soit l’Assemblée Nationale ou les Collectivités locales, la loi doit être respectée dans l’élaboration de leurs bureaux » déclare le professeur de Droit.


Selon, le membre de la mouvance présidentielle, « certaines autorités administratives déclarent  n’avoir pas reçu de directives dans ce sens. Ce qu’elles (Ndlr : autorités administratives)ne savent pas, c’est que nul n’est censé ignoré la loi, surtout les autorités administratives. La parité est constitutionnelle et légale. Alors qu’on veille à son application puisque nous nous réclamons d’être un pays de droit » a mis en garde Amsatou dans les colonnes de l’ « As ». 


Samedi 26 Juillet 2014 - 14:08



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter