Locales-Grand-Yoff: «Après avoir installé la violence physique, Aminata Touré verse dans l’usurpation, l’invective et la calomnie», Taxawu Dakar



 C’est le dernier épisode entre les militants d’Aminata Touré et ceux de Khalifa Sall. Lequel camp indique que « depuis plusieurs semaines, nous avons remarqué des attaques violentes et sans fondement de Madame Aminata Touré à l’endroit du Maire Khalifa Sall ». Pis, selon les militants du maire de Dakar, « après avoir installé la violence physique à Grand Yoff, où les populations votent depuis des décennies sans aucun problème et avoir tenté de sortir par une porte dérobée en inventant un ralliement fictif de jeunes de Taxawu Dakar, sans citer de nom, les responsables de l’APR (Alliance Pour la République) s’essayent à la violence verbale en versant dans l’usurpation, la calomnie et l’invective. Sans doute ont-ils oublié cet adage qui veut que qui sème le vent, on récolte la tempête ». Forte de ce fait, la coalition Taxawu Dakar « tient à rappeler que les contrevérités et les inventions sorties directement de l’imagination de leurs auteurs n’ont jamais porté une personne au pouvoir.


Les actes valent et parlent plus que les mots. Les Dakarois en général et les Grand yoffois en particulier se rendent compte, au quotidien, du travail effectué par Khalifa Sall pour améliorer le cadre de vie et l’épanouissement des citoyens. Et ce ne sont pas les vociférations d’une marchande d’illusions qui peine à se faire entendre qui nous détourneront de notre mission à savoir faire de la gestion de la cité, l’affaire de tous et non d’un clan ou d’une dynastie ». C’est pourquoi, lancent-ils dans un communiqué parvenu à Pressafrik.com, « le Maire Khalifa Sall, comme à son habitude, est au contact permanent de ses concitoyens avec qui, il dialogue, au moyen de visites de proximité, sur les problèmes de la cité. Tout le monde ne peut pas en faire autant. Tout le reste n’est que folklore et diversion ». Sur l’affaire des volontaires de la ville de Dakar, la coalition Taxawu Dakar appelle Aminata Touré « à plus de retenue, surtout s’agissant d’un dossier qui n’a aucun soubassement politique. Le Maire Khalifa Sall ne fréquente pas les cercles où se pratiquent la discrimination et il suffit à Aminata Touré de regarder dans sa propre famille politique pour comprendre que le parti avant la patrie, la famille avant la patrie c’est cela la discrimination ».


Loin d’en avoir fini, la coalition Taxawu Dakar, rappelle à Madame Aminata Touré, « très limitée et inexpérimentée en matière de gouvernance locale, que les sept personnes dont elle demande la réintégration ne sont pas liées à la ville de Dakar par un contrat. Par définition, un volontaire d’appui est quelqu’un qui se met au service d’une cause. N’empêche, le Maire de Dakar, par respect à la dignité humaine, a consenti à donner un pécule mensuel à chaque volontaire. Ceci étant dit, il est tout à fait loisible à chaque volontaire, à la fin de son engagement (non pas de son contrat), de ne pas prolonger l’aventure. Cependant ce droit n’autorise à personne d’empêcher le renouvellement de l’engagement des autres membres du corps. C’est ce qu’on tentait ces sept personnes qui, après avoir commis une faute cherche désormais à s’amender ». Et "parce que la politique est noble", la coalition Taxawu Dakar "en appelle au sens de l’éthique et de la morale pour une campagne électorale saine".


Mercredi 11 Juin 2014 - 18:22




1.Posté par bii yonn DEMAL SUNNU BOPP moy yoon le 12/06/2014 23:19
Parti de l’Espoir et du Progrès
Vision Nouvelle / Tabaax Grand Yoff bu Bess

LE DESTIN DE MA COMMUNE DEPEND DE MON VOTE

Chers concitoyennes et concitoyens,
Elections locales : pourquoi il faut aller voter ?
Le climat violence dans lequel se déroulent ces élections à Grand Yoff ne doit pas nous dissuader d’y participer. Au contraire, dans ce désert d’idées, ceux qui ont des convictions et une vision de l’homme n'en auront que plus de poids.
Rarement une situation n’aura été si confus et si désorientant qu'en ces élections locales. Les grandes coalitions de partis politiques, le BBY seddo et le Taxawul feen, sont tous du même pouvoir, mais se divisent sur le cap à suivre, non seulement entre eux, mais en leur sein. Tout le monde convient que Grand Yoff est en panne, mais aucun diagnostic cohérent ne se dégage, faute d'une vision claire de ce que devrait être notre Commune.
A l'heure du scrutin, il n’est plus temps de ressasser tous les maux qu’on lui attribue à tort ou à raison. Le plus évident des dérives ; le maire sortant qui tourne le dos à l’inspiration du promoteur de Taxawu dakar, et accable les populations en leur imposant d'une façon plus oligarchique que démocratique le culte dynastique « Nio fi seuss ».
Le Maire de Dakar a trahi une commune qui mettait en exergue la paix, la solidarité, la prospérité, et privilégie en réalité une équipe municipale incompétente et souvent insupportable, au détriment des Grand Yoffois, comme si il n’attachait guère de prix au sort de nos concitoyens. Il a favorisé l’individualisme et le matérialisme, et dévalorisé l’intérêt général.
Cela dit, chaque sénégalais peut maintenant faire l’inventaire de ce dont il a souffert ces dernières décennies et contre quoi il a lutté, pour se demander vraiment si ces maux venaient des Présidents ; Wade, Diouf ou Senghor ?

….bii yonn « DEMAL SUNNU BOPP » moy yoon….

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter