Locales-Grosse frayeur pour la « dame de fer » ce week-end: Aminata Touré récolte des jets de pierres, plusieurs blessés

Les « salitigués » ont prédit un vote sanglant. Eh bien, on a frôlé le pire à Grand-Yoff, localité que se disputent le maire candidat à sa propre succession, non moins édile de Dakar et Aminata Touré. Le premier ministre qui a été accueilli par des jets de pierres du camp de Khalifa Sall. Dans le feu de l’action, plusieurs personnes ont été blessées dont des femmes et un Agent de la Sécurité de Proximité (ASP). Cela s’est passé ce week-end au moment où la cheffe du gouvernement tentait de pénétrer le quartier « Djeddah », le fief de l’adversaire du Parti Socialiste (PS) dont le camp à savoir la coalition « Taxawu Dakar » selon qui, ce sont Aminata Touré et Cie qui sont à l’origine des échauffourées. « Ils ont cherché à disperser une séance de « set setal » organisée par les jeunes du quartier. La "dame de fer" qui en parle", ne manque pas de servir que si elle n'avait pas retenu "les gosses", on parlerait de morts d'homme" présentement.



Le premier ministre essuie des jets de pierres à Grand-Yoff. Cela s’est passé ce samedi au moment où elle tentait de pénétrer le quartier « Djeddah », fief de son principal adversaire lors des locales du 29 juin prochain. Telle que prédit par les « Saltigués » lors de la cérémonie divinatoire des « Xoy » 2014, Grand-Yoff a fini d’annoncer les couleurs de la violence. Et c’est la tête de liste majoritaire de la coalition au pouvoir, Benno Bokk Yaakaar (BBY) qui n’est autre que la cheffe du gouvernement qui en a fait les frais. Selon le camp d’Aminata Touré, les militants de l’autre camp ont barré la route à hauteur de « Djeddah » faisant semblant de faire une opération de « set setal ». Armés de coupe-coupe, pelles, couteaux, piques…pour les attaquer.


A cet effet, lance la « dame de fer », « Si je n’avais pas retenu les gosses, on parlerait de morts d’hommes ». Tout en appelant toutefois au calme. « Il faut que les responsables calment le jeu. Comme j’ai eu à le demander avec la mise en place d’un code de bonne conduite. Sinon, ce sont des attaques-ripostes déjà que nous sommes dans une zone à problèmes de sécurité ». « Ce qu’ils disent est faux, nous n’avons attaqué personne. Ce sont eux les fautifs. C’est de la pure invention », répond Bassirou Samb, secrétaire général des Jeunesses socialistes de la commune, qui donne sa version des faits sur les colonnes de « libération »: « Ce qui s’est réellement passé accable les partisans de Mimi Touré…Ils nous ont provoqué et attaqué. Comme nous n’acceptons pas de nous laisser faire, nous avons tout simplement riposté… ». Dans tous les cas, le bilan est là :


Une dizaine de blessés transférés à l’hôpital général de Grand-Yoff (Hoggy) chez les partisans d’Aminata Touré où on indique que désormais, « ce sera la loi du talion ».


Lundi 2 Juin 2014 - 10:39



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter