Locales-Moubarack LO sur la déroute de l’APR : « Macky ne devait pas sanctionner » car « il a laissé faire »

Son ancien Directeur de cabinet charge le Président Sall sur les élections locales. Selon l’économiste, Macky ne serait pas exempt de tout reproche. « Il a laissé faire » les listes parallèles au niveau de son parti l’Alliance Pour la République (APR). Ce qui explique la défaite de certains ministres et Directeurs généraux. « Il ne devait » donc « pas sanctionner ». En politique, on additionne, on ne soustrait pas », conseille-t-il par ailleurs au président Sall qui dit-il pourrait payer cash ses sanctions dans l’avenir.



Moubarack LO ancien Directeur de Cabinet du Président Sall qu’il a quitté car disait-il, ce dernier était beaucoup trop politique, se prononce sur les dernières locales du 29 juin dernier. Ce, pour  regretter la politique de sanction des perdants du Président de l’APR. « Je ne pense pas que ce soit une bonne politique. En politique, quand vous allez aux élections, vous devez additionner non pas soustraire parce que si vous sanctionnez tous ceux ce qui ont perdu, vous courrez le risque que ces personnes-là baissent les bras…Alors que vous auriez pu ne pas les sanctionner sauf peut-être dans des situations exceptionnelles ou manifestement certains ont pu jouer contre leur camp en s’inscrivant  dans la division », précise l’économiste qui martèle.
 

« Tous ceux ce qui ont été battus aux élections, l’ont été parce qu’ils se sont retrouvés face à des forces bien établies dans ces zones ». Pire, charge-t-il, « si vous regarder bien dans beaucoup de zones où l’APR a perdu, vous avez deux (2) ou trois (3) listes ». Ce, alors qu’ « on n’a pas senti le président au début découragé ces listes-là ». « Macky a laissé faire et ceux qui ont perdu à cause de ces listes parallèles ont été sanctionnés. C’est  injuste… », assène-t-il. Moubarack LO de citer notamment  « le cas notamment de Seydou Gueye à la Médina… », sur les ondes de la Rfm.


Mardi 8 Juillet 2014 - 14:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter