Locales-Tambacounda: Déclaré persona non grata, Me Sidiki Kaba résiste



Locales-Tambacounda: Déclaré persona non grata, Me Sidiki Kaba résiste

Dans la région de Tambacounda, cela ne va pas fort pour l’Alliance Pour la République (APR) et ses alliés dans le cadre de la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY). depuis la publication de la liste BBY, c’est un sentiment de regret qui anime les jeunes, « Jules Dembélé est leur porte-parole, « Nous avons été surpris de voir et constater que Monsieur Kaba a osé falsifier et même faire sortir le nom de certaines personnes des listes, la désignation d’une tête de liste inconnue des populations provoquant ainsi les menaces de vote de sanction. Monsieur Kaba nous a choisi des personnes qu’on ne connait même pas leur nationalité, nous rappelons aussi au président que Me Sidiki ne vote pas à Tambacounda et son statut de mandataire est une violation flagrante de la loi, nous déclarons également Me Sidiki Kaba persona non grata à Tambacounda et lui prions de rentrer chez lui à Thiès.

"Nous projetons même d’organiser une marche pour ce dimanche pour montrer à toute la population le vrai visage de Me Sidiki Kaba », chargent Jules Dembélé et Cie qui indiquent que si la situation reste telle qu’elle, la défaite est inévitable le 29 juin prochain. Pour le cabinet politique du ministre de la Justice, ces jeunes sont victimes de manipulation parce que Me Sidiki Kaba ne travaille que pour l’intérêt des populations de Tambacounda.  «C’est une affabulation d’un certain nombres de responsables qui se cachent derrière ces jeunes en l’occurrence Mame Balla LO qui est le coordonnateur départemental de l’APR qui voulait avec ses amis qui voulaient en toute solitude dresser la liste et être mandataire, tête de liste départementale, ce qui n’est pas acceptable en démocratie…», réplique Ibrahima BA sur les ondes de la Rfm. 


Vendredi 9 Mai 2014 - 15:20



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter