Locales, départ d'Aminata Touré, dynastie Faye-Sall: Adama Faye déverse sa bile



Investi sur la liste proportionnelle de la Coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY) aux côtés de la désormais ex-Première ministre, Aminata Touré battue par « Taxawu Dakar » de Khalifa Sall, Adame Faye parle : « En tant que musulman et croyant, on ne peut que se plier à la volonté divine…Mais sur le plan politique, après analyse de la situation, je pense que Khalifa Sall a été un grand stratège. Il a utilisé son expérience, une stratégie qui a été en sa faveur. Il a réussi à avoir une coalition contrairement à madame Aminata Touré, Premier ministre. J’ai constaté que dans la liste « Taxawu Dakar », il y avait 10 % de socialistes et 90 % de d’alliés qui sont de gros calibres, 22 partis politiques du PDS (Parti Démocratique Sénégalais), de l’AFP (Alliance des Forces du Progrès), Rewmi (Idrissa Seck)…Alors que dans notre liste, il n’y avait que 10 % d’alliés et 90 % de l’APR (Alliance Pour la République).


Mais déplore le frère de la Première dame, « les socialistes ont une méthode anormale, ignoble et sans scrupule dans le seul but de gagner les élections et à n’importe quel prix. Ils ont essayé de ternir l’image de certaines personnalités comme moi. Ils m’ont accusé d’avoir utilisé une arme à feu, ils ont dit que j’avais insulté des gens de Grand-Yoff. Ils ont également terni l’image des filles, des femmes d’autrui avec qui je travaillais dans la coalition. Ils ont dit des choses mauvaises…Des choses qu’ils ont monté de toues pièces ».
Le camp de l’APR n’est pas exempt de tout reproche selon lui, « Grand-Yoff est ma base naturelle. Au début, j’étais le seul candidat et je devais diriger la liste majoritaire…Quand le Président de la République a désigné Mimi Touré pour diriger la liste majoritaire, il est vrai que cela n’a pas plu mais on s’est tous conformé à ses directives. Nous nous sommes battus ensemble, la main dans la main mais le résultat est là…C’est très difficile ».

 
« Je déposerai ma candidature », annonce par ailleurs Adama Faye qui ne manque pas, dans une interview accordée à « l’Observateur », de préciser que le départ d’Aminata Touré à la Primature est tout à fait normal. «Aux lendemains des élections locales, le Président de la République devait tirer les conséquences». Dés lors, enfonce-t-il le clou, si Aminata Touré perd alors qu’elle s’était engagée sans qu’on lui force la main, il est normal qu’elle soit remplacée. « Mahammed Dionne, c’est un bon choix », poursuit le responsable apériste qui indique qu’Aminata Touré reste ou parte de l’APR, ne changera rien car, « avant qu’elle ne vienne, l’APR a gagné à Grand-Yoff ».
 

Adama Faye de nier toute « dynastie Faye-Sall » en ces termes : « Nous nous sommes investis depuis fin 2008. Je suis le premier à avoir monté mon comité APR à Grand-Yoff, nous avons investi nos moyens ». En ce qui concerne Marième Faye Sall, « il n’y a pas un seul moment où je vu ma grande sœur s’impliquer dans les affaires…Madame la Première dame depuis le début du mois de Ramadan, chaque soir, elle est au niveau de l’annexe du Palais pour préparer le « ndogou » aux nécessiteux… ». 


Samedi 12 Juillet 2014 - 13:34



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter