Locales : le PDS dévoile son Plan de rupture et de redressement de la gestion de Moussa SY aux Parcelles Assainies




« Parcellois et Parcelloises : Ce document que nous vous présentons n’a pas une vocation de projet communal mais constitue un tableau de diagnostic sectoriel des maux et préoccupations dont souffrent les populations et d’y proposer des solutions face à l’échec  des différentes équipes municipales qui se sont succédées », sert d’emblée le comité électoral qui indique das un communiqué parvenu à notre rédaction qu’ « en effet, les Parcelles Assainies de Dakar  crées  sur financement de la  banque mondiale ont émergé des dunes de l’océan atlantique en 1970. Sa conception d’origine tenait compte des spécificités d’une banlieue proche de Dakar avec comme vocation le décongestionnement  d’une ville devenue surpeuplée ».


Des faits qui font dire au Parti Démocratique Sénégalais (PDS), « la qualité du site aurait normalement dû conférer aux Parcelles Assainies des atouts de taille pour qu’elles se développent de façon harmonieuse en tenant compte de sa diversité culturelle (plusieurs ethnies et communauté y résident) ».  Mieux, « sa position de zone carrefour faisant office de périphérie  tampon  avec le centre des affaires (15 kilomètres) de Dakar centre et la lointaine banlieue explique amplement sa démographie  galopante et les conséquences qui s’y rattachent. Autant de raisons qui ont amené les autorités administratives à faire des Parcelles Assainies une commune d’arrondissement par décret n° 96-745 du 30 août 1996 ».


Ceci selon le comité électoral, « aurait du faire des Parcelles Assainies le fleuron des communes d’arrondissement de Dakar » mais,  « très vite de par l’incompétence notoire, le manque de vision, l’arrogance et l’insolence caractérisée de certains des différents maires qui se sont succédés, la déception et le désespoir se sont vite installés au sein des populations ».  En ce sens que selon le communiqué, « le PDS a acquis de haute lutte, trois (3) mandats électifs pour la mairie des Parcelles Assainies. Mais par trois fois, le maire a trahi sans état d’âme  la conviction des populations et celle du parti, s’est accaparé du trésor qu’il distribue de manière unilatérale comme un patrimoine personnel ». Pis, « l’explosion démographique enregistrée ces vingt dernières années a eut un impact négatif sur la gestion du cadre de vie du fait du déficit de systèmes viables d’évacuation des eaux usées , de drainage des eaux pluviales , le dysfonctionnement de structures scolaires, l’insuffisance d’une bonne application de la santé préventive, l’insécurité et la défaillance dans le système de l’éclairage public.  Ce tableau est en grande partie la conséquence d’une gestion communale unilatérale non transparente et la persistance d’un mal gouvernance incontrôlé ».

 
Pour les libéraux, « aujourd’hui, récupérer la mairie des Parcelles Assainies est un besoin impérieux et revêt une triple signification qui consiste à désillusionner le Président Macky SALL et sa dynastie FAYE-SALL de stopper les élans d’un Maire népotiste et surtout de relever le défis d’une bonne gouvernance et d’un développement local harmonieux. C’est pourquoi, le PDS se mobilise comme un seul homme et en héros pour aller à la reconquête de la mairie des Parcelles Assainies avec les populations et pour les populations afin de permettre une gestion autrement de la mairie dans un cadre participatif inclusif et responsable ». ce, avant de lancer leur cri de guerre en vue des locales dy 29 juin prochain : Tous ensemble « we can » (nous pouvons).


Moussa Sy, le maire candidat à sa propre succession est prévenu. 


Samedi 24 Mai 2014 - 12:50




1.Posté par Mr NIANG Mouvement sportif parcelles assainies le 27/05/2014 17:15
Cette option du PDS au parcelles assainies n'est pas une chose impossible, en tout cas, les populations sont conscientes des dérives du senegal vers un état totalitaire et la manipulation du pouvoir par OusmaneTanor DIENG à partir du parti socialiste Français est manifeste. Nonobstant l'arrogance du maire Moussa SY et sa gestion décriées autant par les populations que par les conseils municipaux, il s'y ajoute que le massacre de nos enfants dans les universités est intolerable.
Macky et son entourage doivent être désavoué aux parcelles assainies comme ailleurs. A cet égard, j'invite les étudiants à en être les vecteurs potentiels de l'information aupres de leurs parents, de leurs familles et dans leurs quartiers.

2.Posté par eydou PS parcelles assainies le 06/06/2014 00:45
L’idée me semble acceptable et même pertinente. La rupture entre Moussa SY et le PDS encore pire avec Pape DIOP de Bokk GUIS GUIS à qui il doit toute sa notoriété communale, continue de semer le doute dans l’esprit de bon nombre de sénégalais. A cet égard, aucune jeunesse de la nouvelle génération ne veut être à son image, ni en faire une référence.
Pourtant, il fut avec monsieur Dame NIANG premier adjoint au maire de Mbaye NDIAYE, le bras armé le plus implacable pour chasser ce dernier de la mairie des parcelles assainies.
D’autre part si les barrons du PS et le défunt Me SEYE (PSL) n’ont pas échappé à la témérité de Ousmane Tanor DIENG , au moins le président feu Keba MBAYE (PSL) par sa démission spectaculaire, inattendu, du conseil constitutionnel et son discours implacable on su déjouer le diable socialiste.
Aujourd’hui, ce dauphin eternel toujours en quête de pitance présidentielle tue la jeunesse socialiste (Aissata tall SALL et compagnie) par la jeunesse socialiste (Khalifa SALL) pour atteindre son objectif inavoué qui est de combattre à mort le libéralisme par la liquidation politique de Macky SALL ;
Pour tout comprendre, il faut regarder à la grande loupe autour de l’organisation de la francophonie qui est la parfaite illustration d’une scène théâtrale dont Abdou DIOUF semble apparemment être l’appât innocent.
C’est pourquoi, il faut stopper le Parti Socialiste avec à sa tête Ousmane Tanor DIENG, l’APR et leurs dérivés pour avoir abusé et trompé le peuple.
On peu tromper le peuple pour une partie du temps mais on ne peut pas le tromper pour tout le temps.

Seydou PS parcelles assainies

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter