Lundi hautement judiciaire : El Hadji Malick Mbengue, Tahibou Ndiaye jugés, Chérif Ndao «vengé»



Le « terroriste », El Hadji Malick Mbengue face à son destin ce lundi. Car c’est en principe aujourd’hui que le récidiviste qui avait posé une bombe au « Yengoulène », une boîte de nuit, fera face au Procureur de la République. Arrêté depuis mardi dernier, il est depuis lors en garde-à-vue à la Sûreté Urbaine de Dakar. Au-delà de la présomption de terrorisme, El Hadji Malick Mbengue devra répondre des chefs d’accusations d’escroquerie et diffusions de fausses nouvelles. Ce, après s’être rendu aux Ambassades des Etats-Unis et France pour alerter de projets d’attentats contre les intérêts des deux (2) pays, alors qu’il en était rien.

 
Autre affaire pendante ce lundi. Celle du sapeur –pompier, Chérif Ndoa. Avec le Doyen des juges qui a convoqué les parties civiles Ce, pour être entendues après l’audition au fonds des inculpés. Et enfin, dans le cadre de la traque des biens dits mal acquis, après Karim Wade et Cie dont le procès s’est ouvert depuis le 31 juillet dernier, place à l’ancien Directeur général du Cadastre, Tahibou Ndiaye dont pour sa part, l’ouverture du dossier était prévu entre le 17 et le 18 novembre. Autrement dit, ce lundi ou demain mardi. Mais ceci, pour être sans doute aussitôt renvoyé.


En raison du limogeage du représentant du ministère public, autrement dit, le Procureur spécial près la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI). 


Lundi 17 Novembre 2014 - 09:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter