Lutte-Ama Baldé vs Gouye-Gui ce dimanche: Encore un duel entre Pikine et Guédiawaye

Ama Baldé de l’écurie Falaye Baldé et Gouy Gui de l’école de lutte Mor Fadam vont croiser le fer ce dimanche au stade Demba Diop pour le compte du drapeau El Hadji Bécaye Mbaye mis en jeu par le promoteur Aziz Ndiaye.



Lutte-Ama Baldé vs Gouye-Gui ce dimanche: Encore un duel entre Pikine et Guédiawaye
Dans la série des derbys qui ont marqué l’arène, celui qui va opposer ce dimanche, la fête de la Pentecôte, Gouy Gui et Ama Baldé est sans doute l’un des plus redoutés. On en attend pas moins à chaque fois que ces deux lutteurs de Guédiawaye et de Pikine descendent dans l’arène du fait de leur envergure et surtout de la grande popularité dont ils jouissent. Sans parler de leurs talents dans le domaine du spectacle. C’est un registre dans lequel Gouy Gui excelle particulièrement.

Le sulfureux poulain de Mor Fadam l’a démontré lors de ses deux face à face qu’il a eu au stade Iba Mar Diop et ensuite devant les plateaux de Télévision où il a eu un accrochage avec son adversaire Ama Baldé.
Toute cette agitation qui a jeté l’émoi dans le monde de la lutte, ne pouvait ainsi préluder qu’à de chaudes empoignades ce dimanche au stade Demba Diop. Au grand bonheur des férus de lutte et autres amateurs qui sont en droit d’attendre d’intenses moments de lutte.

Les spécialistes les plus avertis ou les simples amateurs classent toutefois cette confrontation dans le lot des combats équilibrés et indécis où il ne faudra pas se hasarder de pronostics. Ayant purgé une peine de 9 mois infligé par le Cng de lutte, le fils de Falaye Baldé entend repartir du bon pied et poursuivre sa marche. Stoppé net par Ness de Lansar qui a fait subir sa première défaite en 2010, le Pikinois s’était rattrapé en se montrant expéditif devant le Fassois Balla Diouf et puis devant Feugueuleu de Lansar. Le Pikinois se dirige toutefois vers une sortie d’un autre acabit au regard de l’envergure réputé par sa puissance.

Le séjour qu’il a effectué aux Etats-unis entrait dans ce cadre car il devrait lui permettre de mieux peaufiner sa préparation physique pour réussir l’épreuve de fort que son adversaire va certainement lui opposer. Il doit également faire appel à sa bonne technique d’entrée en jambe qu’on lui connait pour pouvoir surprendre son adversaire. Dotée d’une confiance débridée, le propre des lutteurs Gouy Gui a pour sa part promis un combat rapide. Mais sera-t-il encore en mesure de ressortir sa belle technique du « simpi » (arracher du sol ) pour s’imposer comme il l’a réussi devant Mbaye Diouf, Ama Nekh, Zarco entres autres de ses victimes. Rien n’est moins sûr. Il n’a en tout cas pas manqué de soutenir lors de sa dernière sortie qu’il ne sait pas faire que le « Simpi » mais que son partenaire d’écurie Sa cadior lui à appris à lutter. Tout comme son adversaire, Gouy Gui avait, rappelle-t-on, réussi à donner un coup de fouet après la défaite qu’il a subi devant Zoss.

Avec Ndamli.sn


Dimanche 27 Mai 2012 - 11:56



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter