Lutte-Eumeu Sène vs Lac 2: Affirmation ou renaissance?

Le combat de dimanche entre Eumeu Sène-Lac de Guiers, qualifié de celui de la revanche, après la première confrontation en février 2010 qui s’était soldée par un nul, vaudra le déplacement tellement les deux lutteurs ont à prouver pour la suite de leur carrière.



Lutte-Eumeu Sène vs Lac 2: Affirmation ou renaissance?
Pour son premier grand combat après la séparation d’avec son mentor, Mohamed Ndao Tyson, et la mise sur pied de sa propre structure, Eumeu Sène a besoin d’une victoire, afin de s’ancrer davantage dans le cercle des lutteurs qui comptent.
Mais aussi et surtout pour rassurer sur sa capacité à se prendre en mains parmi les lutteurs classés dans le cercle des ténors.
Dans l’histoire récente de la discipline, des lutteurs prédestinés à une brillante carrière ont raté le coche en voulant faire cavalier seul.
L’exemple patent est celui de Zale Lô qui est le seul à battre Yekini, l’actuel Roi de la lutte avec frappe, lors d’une édition du Drapeau du chef de l’Etat et qui n’a jamais confirmé l’étendue de ses qualités depuis son départ de Fass.
Eumeu Sène n’a pas seulement besoin d’une victoire pour se rassurer.Un nouveau succès le mettrait forcément sur la route des VIP de la lutte avec frappe, notamment Yekini.
Après sa victoire en 2011 sur Gris Bordeaux qui avait déjà croisé Yekini, l’ancien lieutenant de Tyson n’aura que l’embarras du choix en cas de nouveau succès.
Il peut accéder surtout au cercle fermé des grands de la lutte avec frappe que lui bouchait jusqu’à une période récente son ancien mentor.
Quant à Lac de Guiers 2, plus qu’Eumeu Sène, il a grand besoin de montrer autre chose dans la lutte avec frappe. Il a tendance à faire du surplace depuis quelque temps.
Sorti auréolé de victoires après les premiers championnats de lutte avec frappe organisés par Gaston Mbengue, il tarde à confirmer le grand talent que lui présidaient les observateurs.
La faute à une tactique jugée défensive, selon les connaisseurs de la lutte avec frappe, qui le décrivent comme un sportif bloqué par sa peur de perdre.
Mais cette volonté de se préserver de la défaite lui a coûté ‘’3 ans et 36 jours’’ de présence dans la lutte sans victoire selon un décompte fait par le quotidien spécialisé Sunu Lamb.
Cela lui a surtout fait une mauvaise publicité du côté des promoteurs et des sponsors qui contribuent grandement au montage des combats de lutte avec frappe.
En clair, une victoire et surtout avec la manière, devrait permettre à Lac de Guiers 2 de remettre à l’endroit sa carrière pour une renaissance dans la lutte avec frappe où les stars naissent et disparaissent facilement


Avec APS


Dimanche 8 Avril 2012 - 11:59



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter