Lutte avec frappe : le choc tant attendu a tourné en faveur d’Eumeu Sène

Eumeu pas tous a fait aux anges après sa victoire contre Balla sur le lion de Guédiawaye, il déplore la profanation de la tombe de sa mère. Le camp adverse apporte un démenti pour son implication dans cet acte adieux.



Le chef de fil de Tay Chinger n’est pas content. Et ce, malgré sa victoire sur Balla Gaye 2, Eumeu Sène déplore la profanation de la tombe de sa mère pour des raisons mystiques. Il annonce une plainte et dit qu’il ne va plus lutter avec Balla Gaye 2. L’ancien roi des arènes, lui ni tout implication dans cette affaire. Il se disculpe au micro de Tfm. « J’ai chuté ça ma fait mal. Mais la chose qui ma fait plus mal, ce sont les déclarations de Eumeu Sène. Qui a dit qu’on aura « profané la tombe de sa maman ». Je le jure sur tout ce que j’ai le plus cher. Si c’est moi Balla Gaye qui l’a fait, que Dieu fasse que je ne gagne plus mes combats qui sont devant. Eumeu Sène reste un grand frère. Et c’est vrai qu’ont été des adversaires pendant un jour, il ma battu une fois deux fois, et ça je le félicite.  Mais de là, à m’accuser de telle chose, cela ma fait très mal » a-t-il nié.

Il ajoute, «  Aussi il faut noter que je suis le fils d’autrui et par conséquent il y a certaines déclarations qui pourrait nue à ma personne. Jamais je ne fait ça. Aller dans une tombe et la profanée, je le ferais jamais de ma vie. Il faut noter qu’Eumeu Sène est un grand frère à moi. Il a posé des jalons important dans la lutte tout comme moi. Très jeune j’ai été roi des arènes. J’ai fait énormément des choses dans l’arène et plus jamais mon nom ne va s’éteindre. Et encore une fois je le jure sur tout ce que j’ai de plus chère. Dans ma vie jamais je n’ai osé profaner la tombe d’autrui à plus forte raison la tombe de la maman de Eumeu Sène ça je le ferais jamais. C’est loin d’être un acte musulman », a déclaré le roi de Guédiawaye, informe la Rfm.


Lundi 6 Avril 2015 - 11:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter