Lutte contre la corruption : Macky corse la dose

Le Président de la République a ratifier hier le protocole A/P3/12/01 portant sur la lutte contre la corruption adopté à Dakar, le 21 décembre 2001. Par ce geste, Macky Sall renforce l’arsenal juridique destiné à combattre ce fléau.



Lutte contre la corruption : Macky corse la dose
 Le projet de loi autorisant le Président de la République à ratifier ledit protocole a été présenté  et adopté hier lors du Conseil des ministre. Ce projet vient ainsi renforcer son arsenal pour la lutte contre la corruption.

A la suite de son accession à la magistrature suprême, le chef de l’Etat a clairement indiqué sa ferme conviction de combattre  la corruption pour, disait-il, «instaurer la bonne gouvernance dans le pays ».  joignant l’acte à la parole, le chef de l’Etat a porté sur les fonts baptismaux l’Office national de lutte contre  la fraude et la corruption au Sénégal (Ofnac) et instauré la déclaration du patrimoine  pour tous les gestionnaires de deniers publics et les présidents d’institutions.

En effet, c’est le 21 décembre 2001 que la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a adopté, à Dakar, le protocole A/P3/12/01 portant sur la lutte contre la corruption. Si nombre de pays ont ratifié ce texte, le prédécesseur du Chef de l’Etat, Me Abdoulaye Wade, n’a pas jugé nécessaire de passer à l’acte. Hier, lors de la réunion du Conseil des ministres,


Vendredi 20 Mars 2015 - 08:31



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter