Lutte contre la corruption : les partenaires financiers en phase avec l’ambassadeur des Etats-Unis



Lutte contre la corruption : les partenaires financiers en phase avec l’ambassadeur des Etats-Unis
L’ambassadeur des Etats-Unis, qui avait reçu les foudres du Président de la République du Sénégal, pour lui avoir demandé de mettre l’accent sur la lutte contre la corruption et la malgouvernance peut souffler un ouf de soulagement. Elle vient d’avoir un appui de la part des bailleurs de fonds.
Ayant fait le même constat que Mme Bernicat, ambassadeur des USA au Sénégal, les partenaires financiers et techniques, par la voix de Mme Djigo, estiment que la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption sont une garantie de réussite du Document de politique économique et social présenté hier par le Premier ministre, Souleymane Ndéné Ndiaye.

Ainsi, ils demandent "le renforcement de la gouvernance et des institutions de gestion et de contrôle externes notamment par l’achèvement de la Réforme de la Cour des comptes et de l’ARMP".
Dans la même lancée, ils ont suggéré au Gouvernement sénégalais, pour le défi de la réduction de la pauvreté de définir des orientations claires sur lesquelles devraient s’appuyer les travaux de groupe lors de la phase d’élaboration du document.

Par ailleurs, les partenaires financiers et techniques dont les propos ont été repris par Le Populaire, estiment que le Sénégal devrait réviser et mettre à jour la stratégie de croissance accélérée dans le contexte d’élaboration du document de politique économique et sociale.

Charles Thialice SENGHOR

Mercredi 9 Juin 2010 - 11:49



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter