Lutte contre la prostitution des mineurs et la pédophilie : Le ministre de la Justice en appelle à la responsabilité des acteurs du Tourisme



Lutte contre la prostitution des mineurs et la pédophilie : Le ministre de la Justice en appelle à la responsabilité des acteurs du Tourisme
Pour Aminata TOURE « il y a une grande responsabilité des acteurs du tourisme car c’est au tour de leurs établissements que cette prostitution s’organise. Ces propriétaires doivent veiller à l’âge de leurs clients au risque de subir des sanctions ».

Le ministre de la Justice qui a participé ce mercredi à un atelier sur cette question de la prostitution des mineurs a promis « un renforcement des moyens de la Brigade des mœurs et un contrôle des établissements ».

Seulement pour faire face à ces problèmes, elle en appelle aussi à l’implication des autorités religieuses pour la protection des valeurs et aux parents qui sont pour elle les premiers responsables. Et relativement aux parents des arguments comme la pauvreté ne tiennent pas face à leurs devoirs soutient Mme TOURE.

Pour le ministre, dans la lutte contre ce phénomène, il ne se pose pas un problème de loi mais d’un problème d’application et il faut voir pourquoi la loi n’est pas appliquée, se demande Aminata TOURE.


Mercredi 6 Février 2013 - 22:49



1.Posté par Leuk le 07/02/2013 12:59
Dans le cadre du Tourisme c'est moins compliqué.
Par contre, c'est dans le cadre de l'Habitat qu'il faut bcp plus de sérieux.
En effet, c'est dans les villas privées louées de manière incontrôlée qu'il y a souvent les dégats, et cela au détriment de nos acteurs du Tourisme. D'où aussi l'inflation du prix du logement.
Au Sénégal, y a bcp de gens qui ne font pas leur travail. C'est criminel!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter