Lutte contre la rage : 77 000 morts chaque année dans le monde (officiel)

C’est hier mardi qu’a été célébrée la Journée mondiale de lutte contre la rage. La manifestation qui s’est déroulée cette année à Fatick sous la présence du ministre de l’Elevage et des Productions animales, a permis à cette dernière de revenir sur les dangers que constitue cette maladie qui cause chaque année 77 000 décès, ainsi que des efforts qui ont été faits pour y remédier.



Lutte contre la rage : 77 000 morts chaque année dans le monde (officiel)
21 329 chiens errants : C’est le nombre de chiens abattu cette année. Ce chiffre annoncé par le ministre de l’Elevage et des Productions animales est le résultat des décisions prises pour lutter contre la rage qui fait des dégâts énormes dans le monde, et particulièrement en Afrique et en Asie.

En sus des canidés éliminés, 8 362 autres qui sont domestiques ont été vaccinés, le département dirigé par Aminata Mbengue Ndiaye a élaboré un programme devant couter 764 millions FCA et dont le financement n’est pas encore acquis.
 
Selon les documents de l’Oms qu’elle a cités, «Il est établi qu’une personne meurt toutes les 10 mn de la maladie et que plus de 95% des cas humains de rage sont dus à des morsures de chiens infectés».
 
Revenant sur le choix porté sur Fatick, Mme. Ndiaye fait savoir qu’il  : «se justifie par le dynamisme des acteurs du système de surveillance épidémiologique illustré à travers les informations collectées sur les cas de morsure, régulièrement rapportées et la prise en charge rapide et efficace desdits cas au niveau du centre antirabique de la région». 

A noter que dans cette région, 861 chiens errants ont été abattus avec respectivement 557 à Gossas, 220 à Fatick, 84 à Foundiougne ; contre 188 animaux domestiques vaccinés contre cette maladie.
 
 

Ousmane Demba Kane

Mercredi 28 Septembre 2016 - 11:56



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter