Lutte contre le terrorisme: Leyti Niang en prison et son dossier confié au Premier cabinet

Un gros morceau chez le Doyen des Juges. La Division des Investigations Criminelles (DIC) vient de déférer au Parquet Leyti Niang qui avait été arrêté la semaine dernière suite à une opération à Rosso à la frontière entre le Sénégal et la Mauritanie.



Leyti Niang a été déféré et placé sous mandat de dépôt pour appartenance à une association terroriste et mis à la disposition du juge du premier Cabinet d'instruction qui va ouvrir une information judiciaire pour des investigations plus approfondies. Arrêté à la frontière sénégalo-mauritanienne, il se préparait à quitter le Sénégal. Leyti Niang sera mis en isolement carcéral, souligne "Enquête". Des connexions entre ce dernier et Makhtar Diokhané dont les communications téléphoniques avaient été interceptées depuis Niger, sont établies.


Diokhané est présenté comme un membre actif de Boko Haram et se préparait à quitter le territoire nigérien lorsqu'il a été arrêté par la police. Le renseignement a donc été communiqué au Sénégal qui reste depuis sur ses gardes. L'arrestation de Leyti Niang a eu lieu en même temps que celle d'Ibrahima Hann, proche de l'Imam Alioune Badara Ndao de Kaolack, inculpé pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste. 


Mercredi 18 Novembre 2015 - 08:42



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter