Lutte contre le terrorisme sur les installations aéroportuaires : Des instructeurs français à l’Aéroport de Dakar

Un groupe de performance constitué des acteurs de la Sûreté et de la Sécurité à l’Aéroport International Léopold Sédar Senghor (Gendarmerie, Police, Contrôleurs Aériens, Gestionnaire d’Aéroports, Aviation Civile, Armée de l’Air, Douane), vient de boucler deux semaines de formation des formateurs sur la pratique et la familiarisation au concept de protection et de défense des sites potentiels de lancement de MANPADS (Man- Portable Air -Defense System). Ce sont des missiles légers 15 à 20 kg pour la munition, tirables à l'épaule, mis en œuvre par deux hommes.



La session de formation s’inscrit dans le cadre d’un projet de la Commission Européenne de l’Aviation Civile dont l’objectif ultime est de permettre aux autorités aéroportuaires de s’engager dans la réduction des vulnérabilités des aéroports. La formation de Dakar a été assurée par deux instructeurs français en l’occurrence, l’Adjudant Ludovic LEBECQUE (Armée de l’Air) et le Lieutenant-colonel Hugues DESMOULINS-LEBEAULT (Gendarmerie des Transports Aériens).

Ce stage a combiné des cours théoriques en salle et travaux pratiques sur le terrain et a été une occasion pour les participants et les instructeurs de la Gendarmerie française de réfléchir et de rechercher des solutions efficaces contre les actes de terrorisme répétés sur les installations et équipements des aéroports, les avions, les passagers et les travailleurs dans le transport aérien.

Le Capitaine Samba Diallo qui dirige la  Compagnie de gendarmerie des transports aériens était le Coordonnateur du stage. Ce mardi matin à la cérémonie de clôture du séminaire à la salle de conférence de l’Agence des Aéroports du Sénégal, il a rappelé que « cette session de formation s’inscrit dans une dynamique dont l’objectif ultime est d’appréhender les défis sécuritaires, auxquels nous faisons quotidiennement face et dont une part importante de la solution passe par une prise en compte  du rapprochement entre les différents acteurs et un repérage des sites potentiels de tirs (SPT), aux alentours de notre aéroport ».

Pour sa part le Directeur Général de l’Agence des Aéroports du Sénégal (ADS), M. Papa Maël Diop, a salué le dynamise de la coopération entre le Sénégal et la France dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. Il a invité tous les acteurs aéroportuaires nationaux dans une collaboration parfaite pour « envisager ensemble les mesures à prendre, les techniques  et les outils indispensables pour réduire les vulnérabilités ».

Au nom du Directeur Général de l’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie (Anacim), M. Adama Niang dira que le « thème, les MANPADS, est très riche, en ce sens qu’il est débattu, dans un contexte particulièrement marqué par une violence inouïe, liée à l’extrémisme dans notre Sous-Région d’où la nécessité de  renforcer la coopération régionale et internationale ».
 

Matar SENE

Mardi 26 Juillet 2016 - 18:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter