Lutte contre les inondations : 25 milliards CFA pour financer la 2e phase du Progep



Ce financement entre dans le cadre de la mise en œuvre de la deuxième phase de  du Projet de gestion des eaux pluviales et d’adaptation aux changements climatiques (Progep). Et, pour bien assurer sa bonne exécution  l’Agence de développement municipal (Adm) entend doter toute la région de Dakar d’ouvrages de lutte contre les inondations le coût global du financement est estimé à 25 milliards de francs Cfa. L’annonce a été faite hier par le  directeur général de l’Adm, Cheikh Issa Sall, à l’occasion d’une visite des réalisations du Progep à Dalifort.

La seconde phase du projet de gestion des eaux pluviales et d’adaptation aux changements climatiques (PROGEP), sera financée par  l’Etat du Sénégal,  la Banque mondiale et le Fonds nordique de développement. A Dalifort déjà ce sont   d’importants ouvrages de drainage des eaux pluviales  qui ont été réalisés dans cette commune durant ces dernières années. Ce projet à fort impact socio-économique, selon le maire de la commune, Idrissa Diallo, « a permis le soulagement de la population, car il y avait un problème de mobilité entre certains quartiers qui étaient coupés de Dalifort » soutient le maire dans les colonnes du journal le Quotidien.
Ils n’avaient pas accès aux services sociaux de base comme les écoles, postes de santé et autres. Beaucoup d’artisans avaient leur atelier dans des zones inondables. Ce qui empêchait le bon déroulement de leurs activités professionnelles pendant l’hivernage. Mais depuis quelque temps, ce problème est réglé. La vie reprend petit à petit grâce  au  Progep à Dalifort, même s’il reste quand même certaines zones inondables.
Par conséquent, les habitants de la commune ont accueilli avec soulagement ces infrastructures, qui en principe devraient permettre d’éradiquer de façon définitive la question des inondations dans cette zone.

De l’avis de Jurgen Zattler, un des partenaires «On a l’impression que le projet fonctionne techniquement, qu’il est porté par la population, ce qui est important. On va essayer de le maintenir», soutient ce dernier.     

Khadim FALL

Jeudi 19 Novembre 2015 - 15:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter