Lutte contre les inondations : Kaolack bénéficie de 55, 3millions de CFA et sept (7) sites de pompages

La région de Kaolack a bénéficié d’un important appui financier et matériel. En effet, la mairie de Kaolack (centre) a mobilisé près de 55,3 millions de francs CFA et réalisé sept « grands sites de pompage » dans différents quartiers de la capitale du Saloum. Un dispositif qui entre dans le cadre de la lutte contre les inondations.



La ministre de la Femme et de la famille et de l’Enfant et par ailleurs maire de Kaolack, Mariama Sarr a annoncé d’emblée que « Dans cette enveloppe, nous avons dépensé 20 millions de francs CFA pour les travaux de remblai, 10 millions francs CFA pour le drainage des eaux pluviales, 10 millions 300 mille francs CFA pour la location des véhicules et engins et 15 millions de francs CFA pour le carburant », a estimé le maire de Kaolack, Mariama Sarr.

D’après l’édile de la ville de Kaolack « Hormis les moyens financiers et logistiques mobilisés par la commune, des bonnes volontés ainsi que des entreprises de la place ont apporté leurs contributions pour faire face aux inondations », a-t-elle ajouté.

Un financement obtenu d’après Mariama Sarr, «Grâce à l’aide de sociétés privées, la mairie de Kaolack « a pu effectuer un important travail de curage mécanique et manuel des caniveaux dans le cadre de la prévention des inondations», a-t-elle-fait savoir.

Elle a en outre signalé que « Le dispositif de lutte contre les inondations mis en place pour cet hivernage comprend également « sept grands sites » de pompage repartis entre autant de quartiers de la commune don Sara, Diamaguène, Nimsat, Parcelles assainies, Thiofack, Sam et Khakhoune, ce dernier étant considéré comme le nœud des inondations dans la commune. Avant d’ajouter qu’un dispositif de 30 sapeurs-pompiers est réparti dans les différents sites de pompages », a-t-elle ajouté, se félicitant des résultats déjà obtenus par ce dispositif de lutte contre les inondations ».

Un travail qui a permis un net recul dans les zones les plus touchées «Ce travail important de curage manuel et mécanique des canaux ne relève même pas des compétences de la mairie », si l’on en croit l’édile de la capitale du Saloum. Et, grace à ce dispositif, le niveau des eaux enregistrées la semaine dernière après les fortes pluies, a beaucoup baissé », s’est réjouie Mariama Sarr, sur les ondes de la Rfm.

Une situation qui s’explique selon elle «Par les travaux préventifs faits préalablement dans un élan de solidarité, avant l’hivernage et durant l’hivernage, ont eu des effets positifs », a-t-elle commenté.
 
 
 

Khadim FALL

Mardi 2 Août 2016 - 14:47



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter