M. Touré menace de mort sa cousine: «Tant que je ne t’aurais pas égorgée,...»



 M. Touré menace de mort sa cousine: «Tant que je ne t’aurais pas égorgée,...»
A. Ndim vivant avec son cousin alcoolique a frôlé le pire. En effet, M. Touré, en état d’ébriété, est accusé de vouloir tué sa cousine avec une arme blanche. Cette dernière, sous le coup de la peur, a déposé une plainte au commissariat de la Médina. 

 A l'arrivée des limiers, M. Touré a été trouvé dans un état d’ébriété très avancé. Ainsi, il a refusé de se faire embarquer. Arrêté, il a été déféré au parquet pour menace de mort avec arme blanche.

Devant les enquêteurs, la jeune dame a déroulé le film de son calvaire. Le jour des faits,  M. Touré a été particulièrement virulent à l’endroit de la mère de la plaignante qu’il a trouvée dans sa chambre vers les coups de 07 heures du matin, pour l’importuner. Mais face aux injonctions répétées de la jeune dame d'arrêter de déranger sa mère, M. Touré est devenu plus virulent.  

 «C’est quelqu’un de très violent et il ne cesse de menacer d’attenter à ma vie. Et, quelques minutes après leur altercation, il a réitéré ses menaces: « tant que je ne t’aurais pas égorgée, je n’aurais pas la conscience tranquille», a dit A. Ndim. 

Pis, selon ces propres affirmations, dans les bagages de son cousin, elle a trouvé un couteau soigneusement enveloppé dans une bouteille vide.

Des accusations qui ont été balayées d’un revers de main par le mis en cause qui est même allé jusqu’à dire qu’il n’a pas souvenance de ce qui l’oppose à sa cousine. «Je ne saurais dire avec exactitude dans quel état j’étais ce jour-là, car j’étais complètement ivre», a-t-il soutenu tout en reconnaissant avoir gardé le couteau saisi par les limiers.

M. Touré de préciser que son intention n’était pas de tuer sa cousine. Néanmoins, il a été déféré au parquet pour menace de mort avec arme blanche, relaie "Vox Populi". 

Aminata Diouf

Mercredi 31 Mai 2017 - 12:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter