MACKY SALL : « L’ère de l’impunité est terminée au Sénégal »



MACKY SALL : « L’ère de l’impunité est terminée au Sénégal »
Le président Macky Sall poursuit son offensive de charme pour vendre sa politique de lutte contre la corruption. Après les journaux français, c’est autour de la presse américaine de prendre le relais. Dans l’interview qu’il a accordée au journal « Foreign Affairs », un canard du pays de l’oncle Sam, le président Sall a martelé que l’ère de l’impunité est terminée au Sénégal.

« Il est important que tout le monde y compris les membres du gouvernement sache que l’ère de l’impunité est terminée. Nous avons beaucoup fait en un an. J’ai ressuscité la Cour de répression de l’enrichissement illicite qui a été créée par le président Abdou Diouf en 1981 et qui avait cessé de fonctionner », a-t-il lancé. A partir de ce moment, a poursuivi Macky Sall, « le gouvernement doit rendre trimestriellement des compte publics. La Loi exige également que chaque autorité publique fasse une déclaration de patrimoine avant une de prendre fonction. J’ai également créé l’Ofnac qui lutte contre la fraude ».  
   
Interpelé sur son statut d’ancien collaborateur de l’ex-président Wade,  le chef de l’Etat semble dire que ses avoirs sont licites. « Quand vous êtes en mesure de prouver que vos biens sont en conformité avec vos revenus, vous n’avez aucun souci à vous faire. Autant que je sache, nous avons bénéficié des privilèges relatifs à nos positions (Premier ministre ou président de l’Assemblée nationale. Ce qui est tout à fait normal. Cela n’a rien à voir avec la corruption ou le détournement de fonds. Quand vous êtes en mesure de prouver que vos biens sont en conformité avec vos revenus, il n y a aucun souci à se faire ».


Jeudi 22 Août 2013 - 14:14



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter