MACKY SALL : les reformes en marche……



Le récent sommet continental sur l’enseignement supérieur tenu dans notre pays du 10 au 12 Mars 2015 témoigne si besoin en était la consécration des importantes réformes indispensables à la qualité de l’éducation et de la formation gages du développement du Sénégal.
Ces réformes qui s’inscrivent dans la dynamique d’un renforcement du capital humain, deuxième axe stratégique  de la vision du Président Macky SALL d’un Sénégal économiquement et socialement émergent (PSE : Plan  Sénégal Emergent), doivent être comprises et supportées par tous les acteurs du système éducatif pour le bien-être exclusif du peuple.
Le Sénégal, réputé d’avoir d’autres richesses fondamentales que ses ressources humaines de qualité, doit réaffirmer avec force son leadership dans cette ère de l’économie du savoir par la concrétisation de ces réformes.
Sur toutes les questions majeures de portée nationale, une mobilisation de toutes les filles et de tous les fils du pays s’impose et doit transcender les considérations partisanes. L’unité et la cohésion doivent être de mise pour aider le Président Macky SALL à poursuivre les profondes  réformes indispensables pour propulser le Sénégal vers l’émergence.
Pour une bonne réussite de ces réformes le Président  Macky SALL ne cesse de recommander une démarche concertée ainsi qu’une pédagogie du dialogue et du partenariat. Ce sens du dialogue heureusement bien compris par les parlementaires, le gouvernement, les syndicats et des personnalités de la société civile ont aboutis à un accord signé entre le gouvernement et les enseignants du supérieur. Cet accord important dont nous nous réjouissons permet la poursuite des reformes pourtant nécessaires mais pas du tout aisées comme l’a souligné le Président dans discours d’ouverture du sommet.
C’est sous cet angle que nous devons comprendre la main tendue du Président Macky SALL à toutes les sénégalaises et à tous les sénégalais de toutes les formations politiques et de la société civile dans l’œuvre de construction d’un Etat de droit dans une société solidaire.
Les réformes indispensables et difficiles dans l’enseignement supérieur comme dans d’autres secteurs stratégiques nécessitant une nouvelle gouvernance ont besoins d’être mieux discutées et partagées.
En faisant du dialogue social et du sens de l’écoute son credo pour mieux prendre en charge les aspirations légitimes des populations, le Président doit compter en premier sur les militants et responsables de l’Alliance Pour la République (APR) pour la réalisation dans les meilleurs délais de toutes les réformes en cours et envisagées dans le cadre du Plan Sénégal Emergent (PSE).
L’émergence du Sénégal passera nécessairement par la réalisation des réformes majeures dans l’enseignement supérieur,  le règlement de la lancinante question de l’énergie,  la conduite de ses chantiers dans le domaine des infrastructures et du transport de façon générale(réhabilitation du chemin de fer, réalisation de pistes de production, modernisation des aéroport…etc.), le règlement du problème de l’emploi en particulier celui des jeunes, enfin la modernisation de l’agriculture pour atteindre l’autosuffisance alimentaire.
Voila ce qui permettra de maintenir en faveur du Président Macky SALL cette confiance des populations sénégalaises (65% des suffrages exprimés en 2012) dans l’assumation de cette lourde responsabilité qui est la tienne de gérer leur présent et leur devenir.
 
DJIBRIL BA
APR PARCELLES ASSAINIES


Mercredi 18 Mars 2015 - 16:14



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter