MAERSK SENEGAL SA : Les travailleurs dénoncent une série de licenciements abusifs

Le collège des délégués du personnel de la société dénoncent des licenciements abusifs et des abus de pouvoir de leur directeur général. Nous vous livrons l’intégralité de leur communiqué reçu à la rédaction de PressAfrik.com



MAERSK SENEGAL SA : Les travailleurs dénoncent une série de licenciements abusifs
« Nous employés de Maersk Sénégal SA, avons été surpris et dépités de constater ce vendredi matin 18 avril 2014, de la décision de notre direction d’envoyer un huissier de justice pour remettre à 10 de nos collègues des lettres de licenciement pour motif prétendument économique.

Les employés en question ont été, semble- t-il mutés du département logistique de MAERSK SENEGAL DAMCO, devenu à la fin de l’année 2013 par miracle et pour des desseins inavoués, la société Damco SENEGAL SA.

Au-delà des considérations quant à la régularité de ce transfert, nous, travailleurs de MAERSK SENEGAL SA, présentement en activité au département Logistique de MAERSK SENEGAL SA, incontestablement partie de MAERSK SENEGAL SA, quelle qu’en soit l’appellation, nous sommes stupéfaits ;

·         qu’une société prétendument constituée depuis à peine quelques mois, n’ayant pas bouclé une année d’exercice et donc sans bilan comptable, puisse évoquer un prétendu motif économique pour licencier une dizaine de pères de familles totalisant pour certains plus de 20 années de service.
 
·         que, par de telles pratiques mafieuses MAERSK SENEGAL SA a sciemment voulu créer une société – poubelle destinée à licencier abusivement et de manière ciblée aux seules fins de maximiser ses profits.
 
 
·         par la violation systématique de la législation du travail au Sénégal qui est la marque de fabrique de MAERSK SENEGAL SA qui n’a jamais accepté la présence de délégués du personnel dans l’entreprise ;
Enfin, le cas révoltant de notre collègue handicapé et invalide à vie à cause d'un accident de travail survenu au service de MAERSK SENEGAL SA et qui a été inclus dans la liste des travailleurs à licencier atteste du peu de respect de cette entreprise pour les Sénégalais.
 
Nous sommons Mr Jorgen HOLCK Directeur Général de Maersk Sénégal SA, de remettre de l’ordre dans cette entreprise en cessant d’abuser des droits des travailleurs sous le prétexte que la justice sénégalaise serait lente et inefficace. »

Matar Séne

Mardi 22 Avril 2014 - 00:25



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter