MANDELA : LE FN A LA MÉMOIRE COURTE



A sa manière Bruno Gollnish, député européen et ex-numéro 2 du Front national tempère ce qu'il nomme "l'unanimisme". Et précise sa pensée sur Nelson Mandela, dans un billet publié sur son blog. "Nelson Rolihlahla Mandela, est un personnage complexe, qui a eu ses faces d’ombre et ses faces de lumière", commence le texte. "Le chouchou du camp progressiste, des idiots utiles du show-biz et des intellectuels éclairés, relayant plus ou moins consciemment la propagande communiste".


L'élu frontiste éclaire également ses lecteurs sur la véritable opinion du FN à l'égard du libérateur de l'Afrique du Sud. Et se félicite que Jean-Marie Le Pen et le FN aient estimé "que le régime afrikaner était de loin un moindre mal, un facteur de stabilité et de richesses, entouré par un océan de misère". Ces propos nuancent sérieusement l'hommage rendu par Marine Le Pen ce vendredi. Et vient rappeler la position du FN un peu trop vite oubliée ou dissimulée par ses dirigeants actuels.

Luc Michel

Mercredi 11 Décembre 2013 - 11:33



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter