MAREME FAYE EXIGE DES RESULTATS A SES POULAINS : MAMADOU SY MBENGUE AU FRONT !



Le DG de l’Ipres lance le «Mouvement pour l’émergence et le bien-être des seniors» ! Bientôt l'Ipres exigera la carte de membre du mouvement aux retraités, sous peine de ne pas recevoir leurs pensions.
On aura tout vu au Sénégal !

Le ridicule ne tue plus, même les jeunes ont copié les travers des vieux lascars politiciens.
Mais quand on doit sa promotion à la proximité de son épouse avec Maréme Faye Sall qui est la copine de sa mère, on ne peut que se retrouver dans ce type de combine !

Pour rappel, Mme Senghor, l'assistante de Macky qui refusait d'être la sous fifre de Maréme,  qui ne supportait plus sa défiance vis à vis d'elle a été virée.

C'était la camarade de classe de Macky, depuis le lycée. Ils ont été ensemble à tous les postes que Macky a occupés, jusqu'à la Présidence, où elle sera aussi son assistante personnelle.
Maréme Faye Sall aurait exigé qu'elle lui transmette ponctuellement la liste d'audience de Macky, et la tienne au courant de ses activités.
 
Elle a refusé catégoriquement.
 
Une campagne de dénigrement contre elle sera orchestrée, en la faisant accuser de "vendre" les audiences, avant de réclamer sa tête à un Macky peiné qui s'exécutera, torturé par les scrupules.
Il lui proposera de choisir le poste nominatif qu'elle souhaitait, pour qu'il l'y affecte. La brave dame déclinera toutes les propositions, et préférera retourner à Petrosen, retrouver son poste de secrétaire, sa dignité sauve.
 
Maréme s'empressera d'installer auprès de Macky la fille de sa copine, qui n'est autre que l'épouse de ...Diagne Sy Mbengue!
 
Du jour au lendemain, il s'est retrouvé DG de l'Ipres, et Maire de Tivaouane.
Il ne faut pas alors être étonné qu'il entre dans ces manœuvres de bas étage. Etant de Thiès où le principal défi est d’évincer IDY, Diagne SY Mbengue a bien senti qu’il était temps pour lui de s’activer, surtout qu’il en a largement les moyens. Bien plus que tous les jeunes loups de l’APR qui tentent de tenir tête à l’ogre Rewmi, qui les écrase de la tête et de l’épaule.

En effet, l’Ipres a dernièrement fait les choux gras de la presse, non pas pour ses performances managériales, mais pour les largesses qu’on s’y distribuait, en veux tu en voilà. Et, en l’espèce, puis qu’on n’est jamais mieux servi que par soi-même, il va sans dire que  M. Mbengue dont tout le monde connait les immenses possibilités d’action est de plus en plus sous la pression de ses mentors, qui le voient s’embourgeoiser chaque jour plus encore, et négliger la mission qui devrait être la sienne sur le terrain politique.

Maréme a dû fortement secouer le baobab, pour que la réaction soit si saugrenue et mal inspirée.
En effet, elle sent à mille lieux l’improvisation !
Cissé Kane NDAO
Président A.DE.R


Samedi 6 Août 2016 - 19:18



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter