MARION MARÉCHAL-LE PEN : UNE MANIFESTATION QUI TOURNE MAL !

Hier, Marion Maréchal-Le Pen a publié une lettre ouverte adressée au Ministre de l'Intérieur sur son compte Twitter : chahutée après une réunion publique dans les Hautes-Alpes, elle appelle Bernard Cazeneuve à "assurer la sécurité" des "responsables politiques".



Si Marion Maréchal-Le Pen  avait peur de voir sa rentrée "parasitée"  par son grand-père, Jean-Marie Le Pen, la jeune député FN n'avait pas prévu que la menace viendrait de l'extérieur. Présente ce jeudi à Guillestre, dans les Hautes-Alpes, la nièce de Marine Le Pen  a vu rouge lorsque sa réunion publique a été perturbée par une "contre-manifestation".

Dans la lettre ouverte qu'elle adresse à Bernard Cazeneuve  publiée sur Twitter,Marion Maréchal-Le Pen  déplore que, durant cette manifestation où avait lieu un concert, les participants aient pu "consommer de l'alcool sur la place publique devant les forces de l'ordre", expliquant les débordements dont ses militants, son service de sécurité et elle-même ont été victimes.

"Les personnes sortant de la salle que nous avions louée se sont fait violemment insulter, huer et bousculer" a continué la député de 25 ans. Dici TV , une chaîne locale des Hautes-Alpes, a diffusé des images montrant Marion Maréchal-Le Pen bousculée à la sortie de la réunion publique : alors que les contre-manifestants l'insultent de "facho" et l'aspergent d'eau, la député du Vaucluse affirme que plusieurs membres de son service d'ordre ont été "frappés, griffés, mordus et poussés à terre".

De son côté, le maire de Guillestre affirme avoir mis en place "un dispositif de gendarmerie" dans le cadre de la manifestation et de la réunion publique. "Marion Maréchal-Le Pen est sortie de la salle par une autre porte que prévue. Elle s'est dirigée d'elle-même vers les manifestants" a-t-il déploré au Lab.

Source:closermag



Samedi 19 Septembre 2015 - 12:22



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter