MBAGNICK NDIAYE : « Sans Marième Faye nous ne serions ministres de la République »




Les citoyens qui dénoncent la présence de la famille du président de la République dans la gestion des affaires publiques vont certainement renforcer leurs positions. Une bourde d’un ministre de la République vient de confirmer leurs dénonciations. Ce lundi, lors de la passation de service entre le ministre des sports, Matar Ba et son prédécesseur, Mbagnick Ndiaye, le dernier nommé a fait une affirmation qui semble confirmer les citoyens qui comparent la première Dame Marième Faye à Simone Gbagbo, l’ex-première Dame de Côte d’Ivoire qui scellait les sorts au pays des cacao. « Nous devons remercier le président de la République et la première Dame Marième Faye. Nous devons tous remercier Marième Sall. Si nous sommes là, c’est parce qu’elle l’a voulu. Elle pouvait s’opposer à notre nomination. Nous devons remercier Mme Marième Faye Sall. Sans elle, ni Matar Ba mon successeur, ni moi ne serions ministres de la République », a lancé le nouveau ministre de la culture et de la communication.
La déclaration du président de l’Ong Ndef Leng va sans doute mettre le couple Faye-Sall dans une situation inconfortable. Déjà, nombreux sont ceux qui dénoncent la main de la première Dame dans les décisions du chef de l’Etat.





Mardi 22 Juillet 2014 - 03:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter