MCA Sénégal : «Dix des onze projets d’infrastructures seront livrés d’ici septembre».

Les populations du Sud et celles du Nord du Sénégal peuvent se frotter les mains. Du moins, si l’on en croit la Direction générale du Millenium Challenge Account (MCA) Sénégal. En effet, cette structure via un communiqué parvenu à notre rédaction, a détaillé l’avancement des projets d’infrastructures concernant ces zones.



MCA Sénégal : «Dix des onze projets d’infrastructures seront livrés d’ici septembre».
«Il convient de souligner que sur onze grands projets d’infrastructures d’une haute portée économique et sociale dans les zones Sud et Nord du pays, dix seront entièrement terminés et mis à la disposition des populations bénéficiaires, de même qu’un programme innovant de sécurisation foncière et ceci, avant la fin du Compact en Septembre 2015, peut-on lire dans le communiqué qui nous est parvenu.

Ce communiqué vient détailler l’état des projets d’infrastructure entamé dans cette zone.
«La réhabilitation de la Route Nationale N°6 (RN6) est faite par MCA Sénégal, sur financement du Gouvernement des Etats Unis d’Amérique à travers le Millennium Challenge Coorporation (MCC). Plus de 95 milliards sont mobilisés pour la mise à niveau de 253 kilomètres entre Ziguinchor et Kounkané dans le cadre du Compact de 270 milliards de francs CFA accordé au Sénégal », peut-on lire dans le communiqué.

Selon les autorités du MCA, «sur les tronçons, Tanaff – Kolda (72,5 km) et Kolda – Kounkané (64 Km) les travaux se déroulent à un rythme satisfaisant et seront terminés avant fin du Compact prévu le 23 Septembre 2015. Le Pont de Kolda est finalisé et mis en service depuis le mois de février 2015. Sur le tronçon Ziguinchor-Tanaff (116 km), un retard est noté sur les travaux ».

Ce retard noté sur le tronçon Ziguinchor-Tanaaff sera résolu car les autorités, en collaboration avec leurs  partenaire affirment être sur le pied d’oeuvre pour trouver une solution pour sa finalisation : «le Sénégal et le partenaire bailleur de fonds. C’est dans cette dynamique que l’entreprise espagnole en charge des travaux a reçu deux avances de 10% chacune. Ces avances sont cautionnées à 100% par une banque locale. C’est une pratique courante en matière de BTP, prévue dans les procédures de passation de marchés publics. Ceci a été fait en accord avec le bailleur de fonds et l’Etat du Sénégal».
 «L’Etat du Sénégal a déjà pris toutes les dispositions nécessaires pour terminer les travaux un investissement de plus de 250 milliards de FCFA en cinq ans», indique la direction.

Ousmane Demba Kane

Jeudi 30 Avril 2015 - 15:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter