MFDC : Remise en cause du cessez le feu unilatéral déclaré par Salif Sadio



« Depuis quelque temps les initiatives solitaires et unilatérales de Salif Sadio se suivent et se ressemblent: en effet, il continue à faire cavalier seul, en ignorant les autres commandements de l'aile armée du MFDC, en ignorant un principe sacro-saint de la culture casamançaise, à savoir la solidarité de sang! », indique un communiqué du Cercle des Intellectuels et Universitaires du Mfdc.

A travers leur communiqué, il est indiqué  qu’ « il est important, au demeurant, de rappeler à Macky Sall et à Sant Egidio qu'aucune assemblée, qu'aucune instance exécutive ou délibérative n'a élu ou nommé Salif Sadio chef d'Etat-major des forces armées du MFDC, encore moins Secrétaire Général. »

« En conséquence, le soi-disant cessez le feu unilatéral que celui-ci a décrété n'engage que lui et n'impacte en rien sur la détermination des forces politiques et militaires du MFDC à libérer la Casamance du joug impérialiste du Sénégal. »  
 
Rejetant la médiation de la communauté Sant Egidio, le Cercle des Intellectuels et Universitaires du Mfdc, soutient que «  seules des négociations tenues sous l'égide des Nations Unies peuvent apporter une solution définitive à ce conflit armé nous opposant à l’Etat du Sénégal.  Par ailleurs, cette communauté sera  tenue pour responsable de la division de notre armée et de toute escalade. Le temps de l'interdire sur notre territoire n'est plus loin. »
 
 



 
 
 




Matar Séne

Mardi 13 Mai 2014 - 18:33



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter