MINUSCA : nouvelles accusations de viols

La mission de l'ONU en Centrafrique fait l'objet de nouvelles allégations d'agressions sexuelles commises par des Casques bleus dans le pays contre des femmes et des jeunes filles, dont plusieurs sont désormais enceintes.



MINUSCA : nouvelles accusations de viols

Des accusations d'abus sexuels sur mineurs ont plusieurs fois été formulées ces derniers mois à l'encontre de casques bleus et de soldats français déployés en République centrafricaine.

Une équipe de la Minusca doit se rendre à Bambari, dans le nord de Bangui, pour collecter des informations sur ces accusations et de prendre immédiatement des actions disciplinaires et préventives.

La Minusca, qui est opérationnelle depuis avril 2014 en Centrafrique, compte 11.000 hommes.

En Août dernier, le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon avait renvoyé le général sénégalais Babacar Gaye, chef de la mission de l’ONU en Centrafrique (MINUSCA) à la suite des accusations de viol d'une fillette et d'homicide d'un adolescent de 16 ans ainsi que de son père par des casques bleus.


Dior Niang

Jeudi 12 Novembre 2015 - 11:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter