MONDIAL 2018: Un technicien malgache a espionné les « Lions »

Le staff technique de l’Equipe nationale Malgache semble prendre très au sérieux le prochain rendez-vous avec les Lions, en novembre. Grâce à un technicien basé en Espagne, il a pu superviser les deux derniers matchs des Lions perdus contre l’Afrique du Sud et l’Algérie sur le score d’un but à zéro.



Le staff technique malgache prépare très sérieusement le match aller des éliminatoires du mondial 2018 contre le Sénégal, le 13 novembre prochain à Antanana­rivo. Après leur qualification décro­chée devant la Centrafrique, les Barea de Madagascar se sont aussitôt mis au travail pour préparer le match les opposant aux Lions. Un adversaire qu’il prendre très au sérieux au point de ne pas lésiner sur les moyens. A l’image des grandes Nations du football, le staff technique a profité des dernières sorties de la bande à Aliou Cissé pour les espionner. C’était le cas contre l’Afrique du Sud à Johannesburg lors du Challenge Mandela où les Lions ont perdu sur la plus petite des marques (0-1), en septembre dernier. La première défaite du technicien sénégalais à la tête de la sélection nationale. C’est d’ailleurs sur le même score que les Lions ont également perdu contre l’Algérie en amical à Alger, en octobre dernier. Deux rencontres au cours desquelles, le staff technique a pu glaner le maximum d’informations sur les coéquipiers de Sadio Mané grâce à un technicien malagasy basé en Espagne. Avant de faire un rapport détaillé à la Direction technique nationale malgache et aux entraîneurs nationaux, dans lequel il a mis en exergue les forces des Lions, rapporte le site laverite, visité par Le Quotdien. «Les joueurs sénégalais sont très grands et très costauds par rapport à nos joueurs et en plus, ils sont très techniques, ils manient bien le ballon», note-t-il. Et ce dernier d’ajouter : «C’est aussi une équipe qui joue à un rythme assez élevé durant les 90 minutes et qui se replie assez vite quand elle perd le ballon car les joueurs sont solidaires et occupent assez bien les espaces. Les Sénégalais essaient de jouer le ballon depuis leur base défensive mais font aussi  beaucoup de relances en profondeur vers leurs attaquants très rapides et très costauds.» Non moins sans précise que «c’est une équipe qui n’hésite pas à jouer en contre. En attaque, ils ont deux arrières latéraux qui montent souvent et qui centrent beaucoup car ils sont très bons dans le jeu aérien», analyse-t-il. 
Dans son rapport, le technicien a également cité quelques joueurs dangereux dans le camp sénégalais avec entre autres Pape Alioune Ndiaye (milieu), Pape Ndiaye Souaré (défenseur latéral gauche), Sadio Mané (attaquant) et Moussa Konate (attaquant). Ces quatre éléments, souligne-t-il, «sont à surveiller à tout moment durant les 180 minutes…» Autant d’éléments qui devraient intéresser Aliou Cissé et son staff technique en direction des deux matchs opposant les deux pays. A noter que ce sera la première confrontation entre Lions et Barea qui vont se retrouver le 17 novembre à Dakar pour la manche retour. 
Le regroupement des Lions est prévu à Paris à partir du 8 novembre prochain, alors que la liste officielle est attendue dans les toutes prochaines heures

lequotidien.sn


Jeudi 29 Octobre 2015 - 13:10



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter