Macky 2012 fusille l’opposition

Les responsables de la Coalition Macky 2012 ont fait face à la presse hier, pour faire le bilan du référendum du 20 mars dernier. Cet exercice leur a servi d’occasion pour décrier l’opposition qui n’a pas hésité à appeler à voter Non. selon eux, les opposants ont dépassé les limites avec l’appel lancé au chef de l’Etat afin qu’il démissionne si son référendum ne passait pas.



Macky 2012 fusille l’opposition
Moustapha Fall Ché et Cie n’ont pas été tendres hier avec les responsables du Front du Non lors de la conférence de presse de la coalition «Macky 2012». leur courroux a été suscité par l’appel lancé par l’opposition au président de la République afin que ce dernier démissionne si jamais le peuple rejetait le projet de réforme.

Maodo Malick Mbaye s’est associé à son camarade pour tirer à boulet rouge sur les têtes de file des opposants, lesquels, estime-t-il, ne méritent plus la confiance des Sénégalais : «Khalifa Sall laminé et humilié à Dakar, Malick Gackou tailladé dans la banlieue, Baldé coiffé au poteau à Ziguinchor, Y’en a marre (dont les populations ont justement marre), Mamadou Diop Decroix qui considère la presse comme un fief électoral, Idrissa Seck amené au 12ème round à Thiès, les autres n’en parlons pas» ; a-t-il clamé. Ce qui le conduit à associer  leur coalition à un «blog en coton».

Sur la faible participation à cette consultation, le Directeur de l’Anamo est d’avis que ce n’est pas une surprise et a dénoncé la comparaison de ce référendum d’avec ceux qui l’ont précédé : «ce  taux ne nous gêne en rien du tout». Selon lui ce Oui «est un quitus qu’on lui donne pour la prise en charge des besoins, et des signaux ont été lancés pour décoder le message et en faire un bon usage». 

Ousmane Demba Kane

Mercredi 30 Mars 2016 - 15:25



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter