Macky-ABC: le divorce prononcé

De coordonnateur de l’Alliance pour la République (APR) au statut de militant simple, Alioune Badara Cissé ne fera bientôt plus partie du parti présidentiel. Il sera exclu. Abdou Mbow, Mbaye Ndiaye, Benoît Sambou et Abdoulaye Badji de la commission en charge de statuer sur son cas en ont décidé ainsi. Reste juste à rencontrer le président et secrétaire nationale de l’APR, Macky Sall pour lui exposer la dite décision.



Macky-ABC: le divorce prononcé
La commission de discipline créée à l’issue du secrétariat exécutif de l’APR en début novembre pour statuer sur le cas de l’ancien ministre des Affaires Etrangères du premier gouvernement d’Abdoul Mbaye, ABC, Abdoulaye Badji, chef de cabinet du président Macky Sall, Mbaye Ndiaye, ministre d’Etat, Benoit Sambou, ministre de la Jeunesse et des valeurs civiques et Abdou Mbow, vice-président de l’Assemblée national se prononcent.  ABC ne sera même plus militant encore moins militant simple. En effet, la commission qui s’est réunie en ce sens, a décidé son exclusion de l’APR.

La décision entérinée, il ne reste plus qu’à rencontrer le président Sall pour lui exposer les mesures à prendre. Une sanction qui intervient 48 heures après la sortie de l’ancien ministre des Affaires Etrangères dimanche dernier lorsqu’il déclarait sa candidature pour la mairie de Saint-Louis.

« Il n’y a pas de grade au dessus de celui de militant. Je suis redevenu simple militant mais je n’ai jamais cessé d’être militant. Je suis militant simple parce que depuis l’avant deux tours, je n’ai jamais assisté à une seule réunion du directoire, ce n’est pas mon rôle de rester dans les salons et de palabrer à longueur de journées. Je disais à Saint Etienne que depuis le 29 octobre que j’ai quitté le gouvernement, j’ai fait les trois (3) régions naturelles de Casamance : Kolda, Bignona et Ziguinchor. Dans aucune de ses localités, je n’ai retrouvé le moindre chat de la République, aucun responsable sur le terrain pendant six (6) semaines. Etre simple militant ne peut pas me faire mal. Cela ne me fait absolument pas mal. Je continuerai invariablement à servir mon parti. Je disais à Saint Etienne, réveillez-vous avant qu’il ne soit trop tard, réveillez-vous à l’heure qu’il vous plaira mais réveillez-vous tout de même » disait ABC qui risque de ne même pas être auditionné avant d’être mis devant le fait accompli. Selon un membre influent de l’APR qui indique dans les colonnes du journal « l’as » que les statuts et le règlement intérieur du parti présidentiel donnent droit au président du parti de sanctionner pour activités fractionnistes.


Mardi 19 Novembre 2013 - 09:45




1.Posté par Kor awa le 19/11/2013 12:31
AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH ! Il fallait y ajouter une dame pour donner à la commission plus de lucidité et d'objectivité;

2.Posté par Cheikh le 19/11/2013 20:12
L'Apr est en train de se faire harakiri par orgueil, sans ABC, il sera certainement mort de sa belle mort dans un avenir très proche. Dieu n'aime point les lâches, les orgueilleux. Toi qui manqués de reconnaissance je te punirais. Crains Dieu et retourne l'ascenseur à l.ami qui t.a aider à être au sommet. Sinon crains la colère de Dieu. Détourne toi des petits gouniafiers qui gravitent autour de toi. Réveille toi pendant qu'il est temps pour sauver ton parti.

3.Posté par oumar sarr le 20/11/2013 07:28 (depuis mobile)
C''est qui ABC?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter