Macky Sall : « Boko Haram reste Boko Haram, … »

Après un an d’exercice, le Président sortant de la Cedeao, Macky Sall a rendu le tablier, lors de la 49e session extraordinaire de la Conférence des chefs d’Etats et de Gouvernement. A l’occasion, le Président sénégalais à incité ses partenaires à prendre des mesures draconiennes pour faire face au terrorisme.



Remplacé par la Présidente du Libéria, Ellen John Sirleaf,  à la tête de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), le président du Sénégal, Macky Sall, a soutenu, lors de la passassion de services que : «l’Islam n’a rien à voir avec le terrorisme et sa folie meurtrière».

 «Les attaques au nord Mali, à Bamako, à Ouagadougou (Burkina fasso) et à Grand-Bassam (Côte d’Ivoire), montrent clairement que la menace reste une source de préoccupation pour notre Sous-région»,  informe le président sortant de la CEDEAO, qui a, à ce titre, salué les progrès significatifs réalisés par le Nigéria, sous la houlette de son Président Muhammadu Buhari, dans sa lutte contre Boko haram. Et, d’ajouter, « nous devons y faire face, en associant tous nos moyens, dans une perspective globale à long terme».

Néanmoins, le président de la République précise : «il nous faut lever tout amalgame dans la terminologie : il n’y a aucun Etat islamique en Afrique de l’Ouest correspondant aux visées terroristes de Boko Haram. Boko Haram reste Boko Haram», fulmine-t-il.  
 
 
 
 
 

Aminata Diouf (Stagiaire)

Lundi 6 Juin 2016 - 11:11



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter