Macky Sall : «Ce que la Grèce a subi, nous pays africains…»

Macky Sall s’est prononcé sur la crise que traverse la Grèce. En effet, le Président de la République a trouvé à cette situation une certaine similitude avec la situation qui a prévalu en Afrique, avec notamment les politiques d’ajustement structurel.



Macky Sall : «Ce que la Grèce a subi, nous pays africains…»
 «Au-delà de cet aspect grec et européen, la question de la dette se pose pour l’ensemble des pays endettés et des pays du tiers monde. Ce que la Grèce subit aujourd’hui, nous, pays africains nous l’avons subi il y a plusieurs années», a d’emblée déclaré Macky Sall à nos confrère de RFI. Et de poursuivre : « Les politiques d’ajustement structurel ont fait des dégâts en Afrique. Elles nous ont aidés certes, à la fin à assainir quelque peu le cadre macro-économique, mais nos économies ont pu être résilientes. IL y a eu beaucoup de sacrifices qui ont été faites par les africains, et qui continuent à le faire».

Mais, le Chef de l’Etat pense qu’il devrait y avoir plus d’équité dans ces institutions financières : «Maintenant il faut qu’il y ait de l’équité, ça c’est le problème de la gouvernance financière mondiale. Ce sont des questions que nous devons traiter au niveau du Fonds monétaire international, au niveau des cadres de partenariat comme le G20, le G7, mais aussi au niveau des Nations Unis pour qu’il y ait plus d’équité et de solidarité mais aussi plus de rigueur dans la gestion».

Sur les motivations qui ont poussé le Premier ministre grec à appeler au référendum, le Chef de l’Etat a trouvé que : «Le Premier ministre grec a appelé son peuple au référendum,  certainement parce que la complexité et la responsabilité du moment appellent à partager la décision».
 

Ousmane Demba Kane

Dimanche 5 Juillet 2015 - 14:52



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter