Macky Sall : "Il faudra éviter d'en faire une agence de placement d'emplois politiques..."



Venu présider la cérémonie d'installation du tribunal des pairs, le président Macky Sall s'est offert l'occasion de venir au lancement officiel des activités de ANPEJ. Ainsi il est revenu sur les ambitions qu'il a pour les jeunes. Pour lui l'emploi des jeunes est une priorité dans sa politique de promotion de l'emploi. Ainsi dit-il, « je vais prendre rendez-vous avec vous sur le terrain. Parce qu'à travers les projets par lesquels j'avais pensais la nécessité de la mise en cohérence des instruments d'interventions s'agissant de la promotion de l'emploi des jeunes...

« Ça était une décision difficile pour le président de la république que je suis de devoir supprimer des agences mais,… c'est pourquoi j'aimerais bien que vous reteniez le fait que l'Anpej a un mot très important sur le « P » : la promotion. Nous avons mis en place des projets pour la promotion de l'emploi. Il y a un programme essentiel de domaine agricole communément appelé Prodac. Celui la devra à terme générer 300 000 emplois sur 4 ans, il s'agira d’un montant de 100 milliards de FCFA. C'est une très grande ambition pour la jeunesse, mais surtout pour l'agriculture qui reste le moteur de notre économie », lance le chef de l'Etat.

« L'agriculture doit intéresser les jeunes, il faut qu'elle soit une agriculture moderne, une agriculture où les travaux seront allégés. Il faudra aussi que l'agence évite d'être une agence de placement d'emplois politiques ; l'Agence doit être opérationnelle sur le terrain, elle devra servir de levier pour les ministères », prévient le chef de l’Etat.
« Je vous appuierai en vous accompagnant dans vos projets », affirme le président avant de saluer le partenariat public privé avant de terminer par saluer le travail du directeur de l'Agence M. Amdou Lamine Dieng.


Mercredi 27 Août 2014 - 18:45



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter