Macky Sall : «J’ai placé mon mandat sous le signe de la lutte contre… »

Macky Sall est toujours d’attaque pour combattre la corruption. Le président de la République qui se prononçait sur l’affaire Karim Wade a réitéré sa volonté de combattre ce fléau, et a apporté sa part de vérité sur la possibilité de faire appel si on est condamné par la Cour de répression de l’enrichissement illicite.



Macky Sall : «J’ai placé mon mandat sous le signe de la lutte contre… »
Interpelé par nos confrères du Figaro à qui il a accordé une interview, Macky Sall est revenu sur les allégations selon lesquelles il n’y a pas de possibilité de faire appel après avoir été condamné par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei). «Il est faux de dire qu’il n’y aura pas d’appel car la

Cour suprême a été saisie par les avocats de Karim Wade», a-t-il déclaré.
Selon lui, les contestations de la légalité de la Crei qui a condamné le fils de l’ancien président de la République, Abdoulaye Wade, reposent sur une méconnaissance de l’armature juridictionnelle sénégalaise. «La Cour qui a jugé Karim Wade a été instituée en 1981», déclare-t-il. Et d’en tirer une conclusion logique à ses yeux : «Donc elle appartient à notre organisation constitutionnelle».

Macky Sall a tenu à rappeler l’un des piliers de sa mandature et sur lequel il ne compte pas reculer : «J’ai placé mon mandat sous le signe de la lutte contre la corruption», a-t-il précisé. Avant de rappeler que «Le Sénégal est une démocratie». 

 

Ousmane Demba Kane

Mercredi 1 Juillet 2015 - 08:28



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter