Macky Sall: "Karim n'est pas un obstacle pour moi »

C'est fait, le président Sall répond aux responsables libéraux, Wade en tête qui l'accuse de vouloir museler un adversaire en vue de l'élection de 2017. "Karim n'est pas un obstacle pour moi", leur rétorque Macky depuis les Etats-Unis en marge du sommet USA-Afrique. "Je le dis définitivement", martèle-t-il.



En séjour à Washington, le président Macky Sall a apporté une réponse à Karim Wade qui se dit prisonnier politique. C'est dans un entretien avec Tv5 monde que le chef de l'Etat s'est porté en faux contre les allégations du fils de l'ancien président de la République. « Au Sénégal, il n'y a pas de prisonnier politique, pas un seul. Le procès de se déroule dans un Etat de droit où tous les droits de la défense sont respectés. Ils ont pris les avocats les plus éminents qui soient, de la France et du Sénégal. L'Etat a aussi ses avocats.


Chacun va plaider devant une Cour et s'il n'y a pas de preuves sur les allégations avancées, la Cour ne peut pas condamner quelqu'un, parce que ce n'est pas une Cour politique. Maintenant la défense a intérêt à dire que c'est un procès politique, mais le débat n'est de savoir si c'est politique ou non. Il y a des questions qui ont été posées et des faits qui sont visés, il faut y répondre » soutient le Chef de l'Etat Macky Sall.


Selon lui, le Sénégal, en tout cas le président de la République qu'il est n'a aucun intérêt à viser M. Karim Wade personnellement parce qu'il n'est pas un obstacle pour lui. « Il n'est pas un obstacle pour moi, il faut le dire définitivement. Donc, il ne peut y avoir de problème politique dans cette affaire ».


Mercredi 6 Août 2014 - 11:16



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter