Macky Sall - Mamoune Niasse: Ces faits qui rapprochent les deux hommes

Ils ont certainement oublié les affrontements qui avaient opposé leurs militants à Fatick à la veille de l’élection présidentielle du 25 février 2007. Ce jour, le pire a été évité de justesse dans le Sine. Aujourd’hui, Macky Sall et Serigne Mamoune Niasse entament un autre contact, mais cette fois-ci pacifique. Leurs deux formations envisagent de nouer une alliance en direction des prochaines élections. Même si rien n’a été décisif lors de la visite que le maire de Fatick a rendue hier au marabout homme-politique, les perspectives semblent bonnes.



Macky Sall - Mamoune Niasse: Ces faits qui rapprochent les deux hommes
Et pour cause, les deux hommes nourrissent la même colère à l’endroit de Wade. Après son éjection de la présidence de l’Assemblée nationale, Macky Sall a rompu son compagnonnage avec Wade. Il a rejoint les rangs de l’opposition et se donne pour mission de mettre un terme au règne du régime libéral. Même s’il n’a pas encore proclamé le divorce entre son parti et le Parti démocratique sénégalais (Pds), Serigne Mamoune Niasse semble être sur le départ. En atteste sa dernière sortie contre « la manière de faire » du leader du PDS.

Wade pourra-t-il estompé sa colère et poursuivre le compagnonnage ? Les tensions étaient vives entre le Pds et le Rp à la veille de la présidentielle de 2007, mais n’empêche les deux formations avaient finalement scellé une alliance.

Cependant, les contextes semblent changer. L’affaire Segura, le dernier livre d’Abdoulatif Coullibaly sur la gestion de l’Anoci et les crises sociales qui plombent le panier de la ménagère semblent fragiliser le camp présidentiel. L’initiative politique est manifestement plus visible dans les rangs de l’opposition galvanisée par sa percée lors des dernières élections locales. Mais d’aucuns pensent que Wade peut bien rebondir.

En attendant cela, le leader de l’APR souligne avoir eu « une convergence de vues avec Mamoune Niasse par rapport à ce que leurs partis doivent « faire ensemble dans l’intérêt supérieur du Sénégal ». Macky Sall avoue qu’il ne pouvait rester indifférent à la dernière sortie de Mamoune Niasse qui a décrié la façon de s’allier du leader du Parti démocratique sénégalais (PDS).

Les deux leaders souhaitent s’allier. Mais pour le moment, ils s’en limitent aux échanges. « La rencontre entre dans l’œuvre de rassemblement du parti dont la mission première est de favoriser l’unité des Sénégalais. Les retrouvailles entre les deux partis ne seront que bénéfiques pour les Sénégalais », souligne le premier « Serviteur » du Rp.

Issa Ndiaye

Samedi 31 Octobre 2009 - 04:29



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter