Macky Sall : « Pour le cas Karim Wade, la CREI fait son travail sans contraintes ni entraves »

Wade-fils pas encore sorti de l’auberge. La machine judiciaire ira jusqu’au bout. Ce sont les assurances du président Sall qui souligne que la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI) « travaille sans contraintes ni entraves ».



Le président Sall nie les manœuvres selon lesquelles, le président ivoirien serait entrain, sur demande de Wade-père, d’œuvrer pour la sortie du plus célèbre prisonnier de la Maison d’Arrêt et de Correction (MAC) de Rebeuss. « Pour le cas Karim Wade, la justice fait son travail » assure Macky Sall qui indique que « la CREI fait » tout aussi « son travail ». Ce, « sans contraintes ni entraves ».


Le successeur de Wade qui annonce pire, tranche : « la CREI n’est pas la seule structure dans ce sens à travailler pour le respect dans la gestion des ressources du pays. La Haute Cour de justice chargée de juger les ministres et autres personnalités, travaille aussi à cela ».


« Contrairement à ce qui se dit et c’est vérifiable, ce n’est pas seulement spécifique à Karim Wade. Moi-même par le passé, j’ai été accusé de blanchiment d’argent… », lâche Macky Sall qui ne manque d’inviter à « laisser la justice sénégalaise faire son travail », « moi en tous les cas, je lui fait confiance », dit-il dans les colonnes du journal « Direct info ». 


Lundi 13 Janvier 2014 - 10:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter